Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Une-bourse-d-etudes-pour-rester-en-Terre-Sainte
        Une bourse d’études pour rester en Terre Sainte

Une bourse d’études pour rester en Terre Sainte

JERUSALEM - Les conditions de vie particulièrement difficiles en Terre Sainte augmentent la tentation des chrétiens locaux de quitter leur patrie et de tenter leur chance sur un autre continent. Leur avenir sur le terrain dépend ou diminue avec leur niveau d’éducation. L’éducation est la clé de l’avenir et il est donc vital de continuer à offrir une éducation de haute qualité. Mais pour beaucoup, il n’est pas évident de payer les frais de scolarité et pour eux, une bourse d’études est le dernier recours pour éviter de céder à la tentation d’émigrer.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ecrire à l'auteurLdS
  • 1er septembre 2020
  • réagir
  • 0 vote
GEORGE HLEIS

« J’ai terminé l’université l’année dernière ... juste là, sur le mont des Oliviers. »

GEORGE HLEIS

« Je m’appelle George, j’ai 23 ans et je vis dans le quartier chrétien de la vieille ville de Jérusalem. »

L’objectif est clair : permettre aux chrétiens locaux d’étudier dans leur propre pays et les dissuader de partir vivre à l’étranger. Parmi les nombreuses façons dont la Custodie de Terre Sainte s’engage auprès de la population chrétienne locale, il y a ces bourses, en particulier celles destinées à financer la carrière universitaire des jeunes.

Fr. RAMZI SIDAWI

ofm Économe de la Custodie de Terre Sainte
« Dans la plupart des cas, ceux qui partent étudier à l’étranger ne reviennent pas ici. Tous nos jeunes veulent désormais étudier à l’université. Ce qui attire le plus les jeunes, ce sont bien sûr les spécialisations mais avant l’accès au marché du travail. »

Au total, ce sont 500 bourses qui sont attribuées chaque année. Elles soutiennent deux programmes différents et couvrent tout ou partie des dépenses scolaires. Le public cible est constitué d’étudiants dont le revenu familial est faible et qui maintiennent de bons résultats scolaires.

Fr. PETER VASK

ofm Custodie de Terre Sainte - Fransciscan Foundation for the Holy Land
« 95% de ces étudiants travaillent maintenant dans les secteurs juridique, médical, comptable et de l’ingénierie. Et quand nous voyons ces jeunes devenir des professionnels et être vraiment reconnaissants à la Custodie franciscaine, nos cœurs sont remplis de joie. »

GEORGE HLEIS

« Il y a beaucoup de jeunes qui n’aiment pas la situation actuelle, ils aimeraient partir à l’étranger pour trouver de meilleures opportunités. J’y ai pensé moi-même mais j’aime être dans le pays où Jésus a vécu. »

Fr. PETER VASKO

ofm Custodie de Terre Sainte - Fransciscan Foundation for the Holy Land
« Il est extrêmement important de comprendre que si nous voulons que les chrétiens restent ici, nous devons leur donner une motivation et des incitations. Et cela passe par la possibilité d’accéder à l’enseignement universitaire. »

Source : Christian Media Center – 14 août 2020

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter