Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Tombe-de-Lazare-et-mosaiques-les-chantiers-de-Bethanie-ne-s-arretent-pas
      Tombe de Lazare et mosaïques… les chantiers de Béthanie ne s’arrêtent (...)

Tombe de Lazare et mosaïques… les chantiers de Béthanie ne s’arrêtent pas

BETHANIE - Même en ces temps confus de la pandémie du Covid, les travaux de restauration de la tombe de Lazare à Béthanie se poursuivent sans relâche. De plus, en partie à cause de l’absence de nombreux pèlerins, les restaurateurs sont moins dérangés dans leur travail et de plus en plus de nouveaux éléments voient le jour.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ecrire à l'auteurLdS
  • 23 août 2020
  • réagir
  • 0 vote

Les chantiers ne s’arrêtent pas à Béthanie… facilités pour ainsi dire par l’absence des pèlerins ces derniers mois. La tombe de Lazare est le cœur du site chrétien de la petite ville palestinienne, lui qui fut ressuscité par Jésus. C’est un lieu qui a subi de nombreuses transformations au cours des siècles, depuis la période romaine jusqu’à nos jours, et qui pourrait révéler encore quelques surprises.

OSAMA HAMDAN

Architecte – Directeur du Mosaic Center

« C’était une chose intéressante d’approfondir la transformation de cette tombe. Nous faisons les travaux de restauration – parce qu’elle se trouvait dans une situation très laide –, mais en même temps, nous cherchons à mieux comprendre comment a été transformée la tombe de Lazare. Des éléments très intéressants émergent. »

Entre temps, la valorisation de toute la zone se poursuit, portée en avant par le Mosaic Center de Jéricho et par l’association “Pro Terra Sancta” avec le soutien de l’Agence Italienne pour la Coopération et le Développement, dans le cadre du projet « Béthanie hospitalière ». Dans le secteur de l’atrium, situé en face de l’église byzantine du quatrième siècle, l’attention des restaurateurs – presque tous locaux – est pointée en particulier sur les précieuses mosaïques.

OSAMA HAMDAN

Architecte restaurateur – Association “Pro Terra Sancta”

« C’était un morceau de mosaïque originale. Nous avons fait une intégration – mais on comprend que c’est une intégration moderne à la mosaïque antique – pour faire comprendre l’espace qui était là. Nous avons vu qu’il y avait des intégrations de la mosaïque originale du IVe siècle, qui remontent au VIe siècle, mais nous avons vu aussi des mosaïques du XIIe siècle, de la période croisée ; cet espace, même s’il a été allongé, a toujours été utilisé au long des siècles. »

Pour mieux comprendre l’histoire du site, une vidéo en 3D a été réalisée par un jeune architecte palestinien. Elle montre la stratification complexe de tous les édifices qui ont été construits à Béthanie au cours des siècles, tandis que sur le site, leurs traces reviennent peu à peu à la lumière.

SHIRA MUSSA SHAFIE

Architecte

« Il a fallu un an et demi de travail pour réaliser la vidéo. Ce projet m’a tant apporté en termes d’expérience et du point de vue technique. Il signifie beaucoup pour moi. »

Source : Christian Media Center – juillet 30, 2020

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter