Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Terre-Sainte-premiere-messe-sur-le-site-du-bapteme-du-Christ-depuis-54-ans
      Terre Sainte : première messe sur le site du baptême du Christ depuis 54 (...)

Terre Sainte : première messe sur le site du baptême du Christ depuis 54 ans

Dimanche le 9 janvier, les franciscains de la Custodie pourront célébrer le baptême du Christ sur les rives du Jourdain, sur le site présumé de l’événement narré par les Évangiles. Le site de Qasr al-Yahud, devenu un champ de mines après la guerre de 1967, redeviendra donc un lieu de prière. Pour le père Ibrahim Faltas, de la Custodie de Terre Sainte, « c’est un jour historique ».


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ecrire à l'auteurLdS
  • 26 janvier 2021
  • réagir
  • 0 vote
Amedeo Lomonaco- Cité du Vatican

« L’entrée du lieu où Jésus a reçu le baptême des mains de Jean-Baptiste se trouve sur le rive est du Jourdain, près de Jéricho. Chaque année depuis 1641, les franciscains se rendent en pèlerinage sur le site, connu sous le nom de Qasr al-Yahud (le rocher des Juifs). Mais en 1967, après la guerre des Six jours, toute la région a été fermée aux pèlerins et aux touristes. Elle a été transformée en zone militaire, est devenue un champ de mines de 55 hectares. »

Travail de déminage

Ce n’est qu’en l’an 2000, à l’occasion du pèlerinage jubilaire du saint Pape Jean-Paul II en Terre Sainte, qu’un petit accès au site a été rouvert avant d’être refermé après la deuxième Intifada. Une longue opération de déminage a été menée durant toutes ces années dans la zone de Qasr Al-Yahud. Avec le consentement des autorités israéliennes et palestiniennes, près de 4 000 mines ont été retirées. Ce travail a été réalisé par une organisation humanitaire britannique, “Halo Trust” spécialisée dans ce type d’intervention. Et ainsi, après plus de 50 ans, l’église Saint-Jean-Baptiste a été rendue à la Custodie de Terre Sainte.

Fête du Baptême

Demain, dimanche 10 janvier, la fête du Baptême du Seigneur sera marquée, à partir de 9 heures, par une série d’événements, auxquels seules quelques dizaines de personnes participeront en raison de la pandémie, sous la conduite de la Custodie de Terre Sainte. Après l’arrivée au Jourdain, la procession et la messe solennelle, le programme comprend un pèlerinage au Mont de la Tentation. En ce jour, les paroles de l’Évangile résonneront tout particulièrement : « En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie » (Mc 1, 7-11)

« Une journée historique »

Après 54 ans, les franciscains pourront donc commémorer cette fête à l’endroit même où Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Le père Ibrahim Faltas, de la Custodie de Terre Sainte, souligne l’importance de ce jour :

Les franciscains n’ont jamais oublié les Lieux Saints, même s’ils en ont perdu un à cause de la guerre ou pour d’autres raisons. Il en est de même avec le lieu du baptême. Le couvent, dont la construction a commencé après l’achat du terrain en 1920, s’appelle Saint Jean-Baptiste. Puis, en 1967, les franciscains ont perdu ce couvent à cause de la guerre. Et après 54 ans, nous revenons pour célébrer la première messe. Ce sera un jour historique pour nous. La messe commencera le dimanche à 10 heures. Il sera présidé par le Père Francesco Patton, Custode de Terre Sainte. Le délégué apostolique à Jérusalem et les consuls d’Italie, d’Espagne, de Belgique et de France seront également présents. Et il n’y aura que nous, les frères, qui célébrerons ce jour. Seule une cinquantaine de personnes sera là à cause de la pandémie.

Ce qui a été pendant plusieurs années un champ de mines et une zone militaire redevient aujourd’hui un lieu de paix et de prière...

Il redevient un lieu sacré. De fait, il y aura une bénédiction de ce couvent qui nous été rendu il y a trois mois. C’est un merveilleux couvent, très beau. Dimanche, il y aura cette journée de célébration, de joie pour les franciscains. L’année 2020 a été une année difficile pour tout le monde à cause de la pandémie et de bien d’autres choses. Mais pour nous, franciscains, ce couvent ainsi que le collège d’Alep sont revenus sous notre garde.

Ce dimanche de fête est aussi un jour de renaissance....

Une nouvelle année, un jour de renaissance. C’est la signification du baptême. Vous ne pouvez pas imaginer notre joie, la joie de tous les frères de la Custodie de Terre Sainte. Après la messe, nous aurons la procession du couvent jusqu’au Jourdain, précisément à l’endroit où notre Seigneur Jésus-Christ a été baptisé. C’est vraiment une grande joie de revenir dans ce couvent, si cher au cœur de tous les frères de la Custodie, et aussi pour tous ces frères qui ont donné leur vie pour ces Lieux Saints. Je pense qu’eux aussi au ciel seront heureux de voir que ce couvent nous est revenu.

Que signifie ce retour pour le Moyen-Orient ?

Cela signifie que nous ne devons jamais perdre espoir. Personne ne pensait que ce monastère pourrait revenir sous notre garde. Pour beaucoup, c’était même impossible. Nous avons toujours l’espérance, la confiance que tout va revenir à la normale. Je suis convaincu qu’un jour nous verrons la paix en Terre Sainte. Nous travaillons avec les « pierres vivantes » de la Terre Sainte, c’est-à-dire les chrétiens, en leur donnant l’espérance, le courage de continuer à rester dans les Lieux saints. Et en espérant que l’avenir sera meilleur et qu’il y aura la paix. Ce que tous les peuples du Moyen-Orient veulent, c’est voir la paix se réaliser sur cette terre. Et notre espérance en tant que franciscains est aussi de pouvoir revenir pour garder le couvent du Cénacle. Nous espérons qu’il reviendra, lui aussi, dès que possible, sous notre garde.

Source : Vatican News-

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter