Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Sommes-nous-visibles-PVGM-11
      Sommes-nous « visibles » ? PVGM 12

Sommes-nous « visibles » ? PVGM 12

Dame Maria José nous écrit d’Espagne (synthèse) : « Eminence, les Membres de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem ont un engagement envers la Terre Sainte et la spiritualité de l’Ordre en tire de la force ; cependant, notre aide n’est pas toujours connue, ni évidente ; elle apparaît parfois comme théorique plus que pratique… L’Ordre ne devrait-il pas renforcer davantage sa propre présence en favorisant également le volontariat et la coopération avec le Patriarcat latin, les ordres et les congrégations ? ».


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem - TD
  • 7 juin 2020
  • réagir
  • 0 vote

La question nous concerne de près en tant que Chevaliers et Dames de l’Ordre du Saint-Sépulcre qui savent qu’ils ont une mission à l’égard de la Terre Sainte ; je considère que l’on peut répondre sur trois niveaux à cette interrogation : la visibilité de l’Ordre, les pèlerinages ainsi que les visites en Terre Sainte et les activités de volontariat.

L’Ordre du Saint-Sépulcre est une institution historiquement liée au Patriarcat latin de Jérusalem ; cette connexion est clairement rappelée dans nos Statuts. L’Ordre n’est cependant pas une ombre du Patriarcat, mais une présence à ses côtés qui cherche à en soutenir le chemin avec les moyens qu’il met à sa disposition, dans le but de lui permettre d’accomplir de nombreuses activités pastorales et éducatives. Notre objectif principal n’est donc pas autoréférentiel, nous faire apparaître nous-mêmes, mais de permettre à la vie quotidienne de l’Eglise latine de Jérusalem, comme à d’autres institutions ecclésiales, d’accomplir avec générosité, avec force et vitalité leur service à Dieu et aux frères. Dans les paroles que le Pape Paul VI, aujourd’hui saint, confiait aux membres de notre Ordre en 1964, après son pèlerinage historique en Terre Sainte, nous retrouvons cet esprit et cette invitation : « Continuez à aimer ces Lieux Saints, d’une prédilection toujours plus intense et plus pieuse ; continuez à y chercher et à y honorer la terre sanctifiée par les pas du Fils de l’homme ; continuez à promouvoir là-bas les oeuvres de religion, d’instruction, de charité, qui y attestent la présence tenace et aimante de l’Eglise catholique ; accroissez, si vous le pouvez, votre effort de bienfaisance spirituelle et corporelle pour ces populations » (Discours de Paul VI à l’Odre du Saint-Sépulcre).

Il est cependant clair que cela s’accompagne d’une oeuvre d’information et de communication appropriée, en particulier de nos Membres et pour nos Membres, afin qu’ils sachent quelles initiatives sont soutenues par leur générosité et leur prière. A travers ses propres moyens de communication, l’Ordre cherche à raccourcir les distances et à donner un flux constant d’informations qui rendent les réalités en Terre Sainte visibles et concrètes. Toujours à propos de la ‘visibilité’ de l’Ordre, j’aimerais rappeler que c’est à vous qu’il revient, chers Chevaliers et Dames, de connaître et de devenir des ‘ambassadeurs’ de la Terre Sainte dans vos Diocèses et vos communautés. Sachez réchauffer les coeurs pour la Terre de Jésus et pour les ‘pierres vivantes’ qui l’habitent encore aujourd’hui. Cela fait partie de notre mission. Soyez comme le prisme qui transmet des couleurs vibrantes grâce à la lumière qui ne lui appartient pas, mais qu’il reçoit en don.

A propos des pèlerinages, il faut reconnaître qu’ils sont clairement des occasions de grande importance spirituelle, culturelle et sociale pour la vie d’un Chevalier et d’une Dame de l’Ordre : respirer l’air qui fut celui de Jésus, marcher sur les mêmes routes que lui, en lire la Parole dans les lieux où celle-ci s’est incarnée et toujours une expérience riche de bien. C’est également l’occasion pour toucher du doigt l’oeuvre que nous soutenons en Terre Sainte et nous intéresser aux nombreuses questions pratiques que l’Ordre a à coeur. Lors de vos pèlerinages, prévoyez de consacrer du temps à visiter plusieurs projets et à rencontrer ceux qui y travaillent ou qui reçoivent des bienfaits de ces oeuvres. Cela enrichira profondément notre ‘appel’ et notre ‘engagement’ comme mémoire de chaque jour. N’hésitez donc pas à être des ‘missionnaires’, et non des ‘prosélytes’, de l’Ordre et que le témoignage des jours passés dans la Terre de Jésus, en particulier lorsque vous ne portez pas le manteau qui vous identifie comme Chevaliers et Dames, soit utile à cela.

Enfin, je trouve stimulante l’idée de vivre une expérience de volontariat en Terre Sainte ; cela ne peut être que très bénéfique, que ce soit pour les Membres, ou pour les amis proches de l’Ordre, en particulier s’il s’agit de jeunes. Choisir de mettre à disposition leur temps au service de ceux qui en ont besoin, signifie avoir un regard riche de conscience de soi, du monde qui nous entoure et de notre relation avec Dieu ; cela aide et fait mûrir. Diverses expériences ont déjà été vécues et on trouve un compte-rendu de certaines de celles-ci sur notre site www.oessh.va. Je souhaite que ces initiatives se poursuivent en portant des fruits dans la vie de ceux qui y participent.

Fernando Cardinal Filoni
Grand Maître

(Juin 2020)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter