Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Moyen-Orient-la-position-du-Saint
        Moyen-Orient : la position du Saint-Siège à l’ONU

Moyen-Orient : la position du Saint-Siège à l’ONU

NEW-YORK - L’agence de presse du Saint-Siège, News.va, relate l’intervention de l’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU, Mgr Bernardito Auza, lors du Conseil de Sécurité de l’ONU ce mardi 21 octobre 2014.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem - TD
  • 23 octobre 2014
  • réagir
  • 0 vote

Le Conseil de Sécurité de l’ONU s’est réuni ce mardi sur la situation au Moyen-Orient, incluant la question palestinienne. L’Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU Mgr Bernardito Auza est intervenu devant le Conseil de Sécurité, l’occasion de rappeler la position du Vatican à propos de la situation actuelle au Moyen-Orient.

Mgr Auza a structuré son propos en six points. D’abord, le soutien du Saint-Siège à la solution des deux Etats dans le dossier israélo-palestinien, garantissant aux Palestiniens le droit à posséder leur propre Etat « souverain et indépendant » et aux Israéliens le droit « à la paix et la sécurité ». Concernant la situation « horrible » en Syrie, le Vatican appelle urgemment à arrêter « les violations massives du droit international et des droits fondamentaux » et à « aider la communauté internationale à trouver une solution ». A propos du Liban, Mgr Auza demande à Beyrouth de « trouver une solution le plus rapidement possible à la vacance de la présidence de la République » alors que le pays du Cèdre doit faire face à l’afflux massif de réfugiés.

Eviter de nouveaux génocides

L’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU a aussi évoqué les « violations graves et abus » commis par l’Etat islamique en Irak et en Syrie. Reprenant l’appel lancé par les nonces apostoliques réunis au Vatican début octobre, Mgr Auza a exhorté les organes compétents des Nations-Unies à « prévenir de possibles nouveaux génocides et de porter assistance au nombre croissant de réfugiés ». Le Saint-Siège voit dans la lutte contre le terrorisme une occasion pour renforcer les outils juridiques internationaux de protection « contre les génocides, les crimes de guerre, le nettoyage ethnique, les crimes contre l’humanité et toute forme d’agression injuste ».

Enfin, le Vatican a renouvelé son appel à tous les leaders religieux pour qu’ils jouent un rôle majeur dans la promotion du dialogue interreligieux et interculturel.

Source : news.va et Radio Vatican

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter