Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Le-symbole-d-un-service-tres-eleve-PVGM6
      Le symbole d’un service très élevé ! PVGM6

Le symbole d’un service très élevé ! PVGM6

ROME - Au cours des prochaines mois, nous vous proposons quelques réflexions de notre Grand-Maître sur des sujets d’actualités. Ces articles seront accessibles dans une nouvelle rubrique intitulée "le point de vue du Grand-Maître" en abrégé PVGM. Aujourd’hui, il explique un changement majeur dans le rituel de nos investitures : l’abandon de l’épée.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem - TD
  • 22 mars 2020
  • réagir
  • 0 vote

J’ai toujours entendu ce service dans l’Ordre comme un appel dans l’appel … un instrument de croissance dans la sanctification pour servir l’Eglise à partir de Jérusalem. Je vous demande … il ne faut pas nous habituer à perdre de vue la finalité de l’appartenance à l’Ordre … J’ai appris que vous avez utilisé une nouvelle forme au cours du rite de l’Investiture, en choisissant d’utiliser la crosse plutôt que l’épée : pourriez-vous nous éclairer sur les raisons qui vous ont conduit à ce changement significatif ? (Chev. Michele Bellino).

Le 15 février dernier, j’ai eu la joie de présider ma première investiture à Rome pour la Lieutenance de l’Italie Centrale. J’avais préparé le rite avec soin avec plusieurs collaborateurs. Tout en respectant la symbologie traditionnelle, nous savons que l’Investiture avec l’épée représente une symbolique que je dirais désormais inadaptée à la réalité actuelle de notre Ordre et à l’ecclésiologie post-conciliaire, dans le cadre de laquelle l’Ordre du Saint-Sépulcre trouve une place et une protection bienveillante particulière de la part du Siège apostolique.

L’épée, dans l’imaginaire commun, contient en elle l’idée de la lutte armée et de la conquête ; souvent, dans l’Ecriture Sainte, l’épée représente la punition pour l’idée de la guerre et des terribles conditions que celle-ci engendre. A une époque comme la nôtre, qui n’est pas avare de violences, ce symbole ne semble-t-il pas quelque peu anachronique ?

Dans l’Eglise, en revanche, la crosse est le symbole d’un service très élevé pour protéger et soutenir la communauté chrétienne ; c’est pourquoi la crosse, réservée aux évêques, est remise à l’occasion de leur ordination, avec la prière suivante : “Reçois la crosse, signe de ton ministère de pasteur : aie soin de tout le troupeau dans lequel l’Esprit Saint t’a placé comme évêque pour diriger l’Eglise de Dieu” (de la Liturgie). A partir de ces paroles significatives, on peut considérer que pendant l’Investiture, le Chevalier et la Dame, touchés par la crosse sur l’épaule, reçoivent le don de participer, avec leurs propres talents, au soin des finalités de l’Ordre en Terre Sainte et à la vie de l’Eglise.

Ensuite, il y a également eu d’autres petites retouches, pour une meilleure fonctionnalité du rite d’investiture, aussi bien pour celui des Chevaliers que des Dames ; on a également tenu compte du rituel du baptême, comme lorsqu’on interroge sur ce qu’ils demandent à l’Eglise de Dieu ; il existe un lien clair, car l’appartenance à l’Ordre du Saint Sépulcre réalise l’engagement qui nous vient du baptême.

Fernando Cardinal Filon

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter