Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/La-celebration-du-Precieux-Sang-dans-la-basilique-de-Gethsemani
      La célébration du Précieux Sang dans la basilique de Gethsémani

La célébration du Précieux Sang dans la basilique de Gethsémani

JERUSALEM - Le 1er juillet, l’Église a célébré la fête du précieux sang de notre Seigneur Jésus-Christ dans la basilique de Gethsémani, au pied du mont des Oliviers à Jérusalem. La messe a été présidée par Mgr Francesco Patton, Custode de Terre Sainte.


Les gouttes de sueur de Jésus, qui tombèrent comme du sang pendant son agonie sur les rochers de l’oliveraie, représentent le premier germe du salut de l’humanité. Quelques heures plus tard, pour l’accomplissement du salut de l’homme, son sang sera versé sur la croix.

F. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Ici, quelques gouttes de sang tombent, sueur, sur le Rocher, puis quelques heures plus tard, sur le Calvaire Jésus se donnera lui-même jusqu’à la dernière goutte de sang. Et cela indique le don de toute une vie par amour pour nous, pour notre salut. »

Après la fête du Corpus Christi, tout le mois de juillet est consacré au très précieux sang de Jésus. La dispersion des pétales de roses rouges sur le rocher est le symbole des gouttes de sueur de Jésus qui, selon l’évangile de saint Luc, tombaient comme du sang pendant l’agonie, avant qu’il ne soit remis aux soldats.

F. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Venir en ce lieu, c’est faire comme Jésus, se mettre en harmonie avec la volonté du Père et se rendre disponible pour donner notre vie. Pour nous, ce ne sera pas sur une croix, mais dans les circonstances quotidiennes. »

A l’endroit où Jésus a pleuré et a prié « Père, si tu le veux, éloigne de moi cette coupe ; cependant, que soit faite non pas ma volonté, mais la tienne », le Seigneur Jésus nous a enseigné que la logique divine est différente de la logique du monde.

F. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Pour la communauté locale, il s’agit d’une fête qui doit amener à réfléchir sur la façon dont Jésus a vécu lui-même de manière très exigeante, sous forme de sacrifice, son amour et sa fidélité à la volonté de son Père.
Cependant, ceci est vrai non seulement pour la communauté locale mais pour tous les chrétiens et les pèlerins. »

Le péché, devant Dieu éternel et saint, a nécessité un sacrifice illimité, à travers le très précieux sang de l’Agneau de Dieu.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019

newsletter