Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Journee-de-la-Vie-consacree-a-Jerusalem-un-appel-a-rendre-le-Christ-visible
      Journée de la Vie consacrée à Jérusalem : un appel à rendre le Christ (...)

Journée de la Vie consacrée à Jérusalem : un appel à rendre le Christ visible

JERUSALEM - Le 2 février, jour où l’Eglise célèbre la Présentation du Seigneur, est le jour de la vie consacrée. A Jérusalem, à cette occasion, les religieux, hommes et femmes, se sont réunis à l’église Saint-Sauveur pour célébrer le don de la consécration et renouveler leurs vœux.


Depuis plusieurs années, le Comité des religieux de Terre Sainte organise cette célébration commune, et cette année encore, un grand nombre d’hommes et de femmes consacrés vivant à Jérusalem se sont rassemblés pour célébrer cet événement. « Cette année, nous avons décidé de célébrer la journée ici à Saint-Sauveur, a déclaré le P. Jean-Daniel Gullung, AA, directeur du Comité des hommes religieux, en l’honneur du 800e anniversaire de la rencontre entre saint François et le sultan Al-Malek Al-Kamil, et ainsi souligner d’une certaine façon la fraternité qui nous unit. »

Le père David Grenier, secrétaire de la Custodie de Terre Sainte, a présidé la célébration lors de laquelle les religieux ont renouvelé leurs vœux dans la cour Sainte-Hélène puis ont célébré une Eucharistie dans l’église paroissiale. Alors que les religieux recevaient un cierge, le père David a rappelé que les personnes consacrées étaient appelées à « porter la lumière avec eux ».« Nous découvrons que le monde est plus beau quand il y a de la lumière et que les gens qui nous entourent reconnaissent la présence de Dieu », a continué le franciscain.

Après une courte procession pour entrer dans l’église, la liturgie de la messe a commencé, accompagnée de chants dans les différents langues des communautés religieuses : arabe, anglais et latin.

« En tant qu’hommes et femmes consacrés, nous sommes également invités à faire ce que Joseph et Marie ont fait dans l’Évangile : ne pas apporter seulement ce que nous pouvons obtenir ou acheter, mais apporter Jésus-Christ », a déclaré le père David dans son homélie. « Cette lumière, si elle est partagée, rendra le Christ visible et fera dire aux autres : Je peux aller en paix car à travers toi j’ai vu le salut, comme Siméon. »

Sœur Amanda Mesa, de l’Union des Supérieures Religieuses de Terre Sainte, a souligné que la fête du 2 février était la manifestation visible de l’unité entre les hommes et les femmes religieux de Terre Sainte. « C’est comme la Pentecôte, a déclaré la religieuse en service à la Maison d’Abraham, nous parlons des langues différentes, nous venons de pays différents, mais nous n’avons qu’un seul Dieu. Nous, les consacrés, appartenons à Dieu et à nos frères, le service nous guide et, animés de cela, nous sommes ici en Terre Sainte, un lieu saint qui nous parle du Christ. »

Giovanni Malaspina

Source : Custodia.org/ Giovanni Malaspina

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019

newsletter