Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Homelie-de-la-ceremonie-d-installation-du-lieutenant
      Homélie de la cérémonie d’installation du lieutenant

Homélie de la cérémonie d’installation du lieutenant

BRUXELLES - Voici l’homélie prononcée par le Grand Prieur de la Lieutenance à l’occasion de l’installation liturgique du nouveau lieutenant pour la Belgique, le 13 juin 2020 en l’église capitulaire au Sablon.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem - TD
  • 1er juillet 2020
  • réagir
  • 1 vote

Lorsque nous installons un nouveau Lieutenant, la Parole de Dieu donne le ton de cet acte non pas administratif, mais liturgique et donc ecclésial. On ne remet pas une décoration, des insignes : tout cela sont des signes extérieurs. Mais ce qui est signifié est bien plus profond : l’Eglise reconnaît un charisme et confie une mission.

L’épître aux Corinthiens, au chapitre 12, nous le montre bien. Un charisme est un don de l’Esprit. Ce que Dieu donne n’est pas pour la gloire d’une personne, mais « pour le bien du corps entier ». On peut être fier de ce don reçu, mais surtout il faut être reconnaissant : reconnaître le charisme et donc aussi son origine, son donateur. Nous sommes dès lors dans l’action de grâce.

Mais nous sommes aussi dans l’intercession, puisqu’un don de Dieu est appelé à donner du fruit. Nous prions pour que cette mission confiée au nouveau Lieutenant puisse donner beaucoup de fruit. Il lui revient en particulier, aidé de son Conseil, de discerner ces fameux charismes dont chacun est bénéficiaire. Les discerner et les confirmer. Il s’agit en quelque sorte de permettre à l’Esprit Saint de s’exprimer. Quelle belle mission, d’être serviteur de l’Esprit.

L’Evangile de Jean, tout comme le psaume, présente Jésus comme le Bon pasteur, le bon berger. Celui qui connaît ses brebis par leur nom ; celui dont la voix leur est familière ; celui en qui ils mettent leur confiance pour les mener vers de bons pâturages. Il est le berger ; il est aussi la porte. La porte d’entrée, d’entrée dans la vraie vie. Celui qui rend notre vie féconde.

Dès lors toute mission pastorale s’enracine dans la mission du Bon pasteur. Et la mission de Lieutenant est une mission pastorale, une mission de guider et d’accompagner, d’ouvrir le chemin. Mais s’il est appelé aujourd’hui à cette mission de pasteur, c’est pour que chaque fois il s’efface devant le maître, devant le Christ. Qu’il attire les regards vers le haut, vers plus loin. Et que souvent il s’interroge « qu’aurait fait Jésus ? qu’aurait-il dit ? »

Soyons dans l’action de grâce pour les charismes donnés à chacun et en particulier pour celui que nous reconnaissons aujourd’hui. Gardons la mission qui lui est confiée dans notre prière : qu’elle se déploie à la suite du Christ, à l’image du Bon pasteur.

+ Jean Kockerols, le 13 juin 2020

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

newsletter