Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Bethleem-des-fonts-baptismaux-decouverts-a-la-Basilique-de-la-NativiteBethleem
      Bethléem : des fonts baptismaux découverts à la Basilique de la (...)

Bethléem : des fonts baptismaux découverts à la Basilique de la Nativité

BETHLEEM - Une importante découverte archéologique a été faite au cours des travaux de restauration de la basilique de la Nativité à Bethléem : des fonts baptismaux d’origine byzantine, mais dont la date de construction exacte n’a pas encore été établie.


Un joyau « splendide et d’exquise facture », selon Gianmarco Piacenti, responsable de l’entreprise italienne en charge des travaux de restauration de la basilique de la Nativité : ainsi peut-on qualifier les fonts baptismaux découverts récemment dans l’édifice religieux. La découverte a été annoncée par Ziad al-Bandak, président de la Commission pour la restauration mise en place par l’Autorité palestinienne, à l’origine du projet de restauration de la basilique.

Trouvés… à l’intérieur de fonts baptismaux

Vraisemblablement d’origine byzantine - soit du VIe siècle après Jésus-Christ -, ayant été déplacés à l’époque des croisés, ces fonts baptismaux « ont été découverts lors des travaux en cours dans la partie sud de la basilique », a précisé Ziad al-Bandak. Ils étaient « cachés sous les fonts baptismaux octogonaux existants, faits dans une pierre semblable à celle des colonnes ». L’équipe à l’œuvre dans l’église « est en train d’analyser toutes les couches entre les deux fonts baptismaux pour aider à la datation des pièces », a ajouté Gianmarco Piacenti. À ses yeux, cette découverte représente un nouvel élément « dans la reconstruction de l’histoire de la basilique et de sa tradition chrétienne », « une trouvaille importante et d’une grande beauté qui indique un objet réalisé pour des commanditaires importants ». La datation précise de ces fonts baptismaux a été confiée à Michele Bacci, professeur d’histoire de l’art médiéval de l’université de Fribourg (Suisse).

Pour Gianmarco Piacenti, cette importante découverte vient s’ajouter « à d’autres joyaux découverts au cours des travaux de restauration », initiés en septembre 2013. Parmi ceux-là, on peut citer le splendide ange mis à jour sur le mur nord de la basilique lors de la restauration des mosaïques murales en 2016, ou encore deux lanternes du VIe siècle découvertes lors des fouilles archéologiques.

Fin officielle des travaux l’année prochaine

L’achèvement des travaux est prévue à la fin de cette année 2019. Toutefois, a expliqué Ziad al-Bandak , « la cérémonie internationale pour la fin des travaux prévue en novembre prochain a été déplacée au mois mai de l’année prochaine, afin de permettre aux trois Églises responsables de la Basilique [le Patriarcat Grec orthodoxe de Jérusalem, la Custodie de Terre Sainte et le Patriarcat Arménien orthodoxe de Jérusalem, ndlr] d’achever la restauration de la grotte en accord avec le Statu quo ».

Située sur le lieu de naissance de Jésus-Christ, l’église de la Nativité est l’un des sites chrétiens les plus sacrés au monde. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La première construction de l’église au-dessus de la grotte de la Nativité date de 339, et sa reconstruction de 533.

En 2020, Bethléem sera capitale arabe de la culture.

Avec vaticannews.va, ansa.it, italiaisraeletoday.it

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019

newsletter