Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique - Ridderorde van het Heilig Graf–Landscommanderij België
https://ordredusaintsepulcre.be/Battir-la-beaute-saisit-les-yeux-et-le-coeur
      Battir : la beauté saisit les yeux et le cœur

Battir : la beauté saisit les yeux et le cœur

BATTIR - Le village de Battir, situé dans la zone rurale de Jérusalem, remonte à l’époque des Cananéens. Les Romains ont également laissé leur marque. Le village a été inclus dans la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.


NADIA HASAN MUSTAPHA
Village de Battir
« La situation géographique de Battir est belle, mais le plus beau est la vie culturelle du village, à laquelle jeunes et moins jeunes participent à travers une série d’activités. Jésus a déclaré : "L’homme ne vit pas que de pain" : le peuple de Battir s’est toujours nourri, pour ainsi dire, de traditions et de coutumes particulières. »

Parmi les collines luxuriantes et les forêts verdoyantes, le village de Battir sous-estime toute sa beauté naturelle et les signes d’un passé important.
Ce village, situé dans la zone rurale de Jérusalem, remonte à l’époque des Cananéens. Les Romains ont également laissé leur marque. Le village a été inclus dans la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, grâce à ses terrasses cultivées, ses canaux d’eau en marbre et le plus ancien système d’irrigation au monde.

NADIA HASAN MUSTAPHA
Village de Battir
« C’est un système traditionnel de distribution d’eau utilisé par les agriculteurs. L’eau est recueillie dans un réservoir, puis distribuée à huit familles pendant huit jours. Chaque jour, une famille peut s’en servir pour irriguer ses terres : ce jour-là, le chef de famille, qui connaît la part attribuée à sa famille, mesure le niveau d’eau de la piscine avec un outil ancien appelé Al-Ma’doud, une lame usée qui permet d’enregistrer le niveau d’eau dans le réservoir avant qu’elle ne soit distribuée aux agriculteurs. Le chef de famille mesure la quantité totale d’eau. Il marque donc sur le bâton la moitié de cette quantité et divise les deux moitiés en quartiers... »

Ahmed Muammar, un agriculteur, utilise une très ancienne méthode d’irrigation, qui facilite l’approvisionnement en eau de ses terres. Il a hérité ce système de ses ancêtres. L’eau atteint, par des canaux de marbre, une vallée profonde dans laquelle une ligne de chemin de fer construite pendant la période ottomane relie Jérusalem à Jaffa. Cette ligne de chemin de fer longe la ligne de démarcation établie en 1949 séparant la Cisjordanie et Israël.

NADIA HASAN MUSTAPHA
Village de Battir
« Battir est un village historique avec des monuments importants. Ceux-ci prouvent que Battir était une ville cananéenne. Nous sommes sur un site cananéen unique en Palestine, il n’existe qu’un site similaire dans la ville syrienne d’Alep. »

NADIA HASAN MUSTAPHA
Village de Battir
« Nous voulons que notre village conserve ses caractéristiques et ses particularités. Nous voulons avant tout rester une terre d’agriculteurs et de propriétaires terriens, en irriguant nos cultures avec ce système d’irrigation traditionnel. »

Le nom "Battir" signifie "maison d’oiseau". Cependant, ce n’est pas seulement une destination pour les oiseaux, c’est devenu un lieu où chercheurs, amateurs d’antiquités, peuvent explorer son histoire, se promener parmi ses sites les plus caractéristiques et profiter de son magnifique paysage.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

newsletter