Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Voeux-du-Fr-Pierbattista-Pizzaballa-ofm-Custode-de-Terre-Sainte
      Voeux du Fr. Pierbattista Pizzaballa, ofm - Custode de Terre (...)

Voeux du Fr. Pierbattista Pizzaballa, ofm - Custode de Terre Sainte

Voici le message du Custode de Terre Sainte à l’occasion de la fête de Noël (Vidéo)


« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi » (Is 9,1).

Nous venons de vivre un temps difficile dont la succession de tragédies et de la violence nous ont remplis de peur. La description de la fin des temps que la liturgie nous proposait avant l’Avent, semblait être l’écho d’une chronique des temps actuels, ce qui rend difficile d’attendre Noël avec des sentiments de joie, de fête et de vie ! La peur semble influencer nos actions, même les petites choses du quotidien. Mais surtout nous avons peur de l’autre comme si nous avions perdu le courage de croire en l’autre. Nous ne faisons plus confiance, tentés que nous sommes de nous renfermer dans le petit cercle de ceux qui nous sont proches. Nous avons peur du musulman, du juif, de l’oriental ou de l’occidental selon le lieu où nous nous trouvons. "Les autres " sont devenus nos ennemis et nous pensons que les autres sont contre nous, qu’ils nous empêchent d’espérer un monde plus sûr, un avenir meilleur.

En Syrie, en Irak, en Terre Sainte, en Orient, en Occident il semble que la violence soit le seul chemin possible pour contrer ce qui nous domine.

Ainsi attendre Noël dans cette conjoncture interroge notre foi et suscite le besoin d’une espérance plus ferme. Voila les sentiments ressentis en participant à la célébration de l’illumination de l’arbre de Noël et durant la bénédiction de la crèche. Souvent pendant la fête nous entendions des sirènes, signe certain de conflits et de bouleversements. Nous constations qu’il y avait quelque chose d’inadéquat à la situation présente, un au delà du temps et de l’histoire.

Cependant l’Evangile nous dit que la plénitude du temps a été accomplie dans un moment difficile tandis que Jean invitait les gens au désert à préparer le chemin du Seigneur en prêchant un baptême de pénitence. La fête, les lumières, les couleurs sont nécessaires pour célébrer Noël et pour nous conduire avec plus de vérité à la signification originelle de cette fête. C’est Dieu qui entre dans notre temps et dans notre histoire aujourd’hui. Noël nous dit que Dieu aime la vie et qu’Il est Lui-même la Vie. Et cette vérité est le meilleur motif pour demeurer sur cette terre. Il est temps de chercher des motivations authentiques, des raisons fondatrices pour continuer à vivre et à espérer. Des raisons et des motivations qui perdurent, qui tiennent et qui n’oscillent pas au gré de nos périodes d’angoisse ou d’exaltation, afin que nous ayons le goût de la juste mesure, d’un horizon réel. Il est temps de regarder les questions et les réponses, de trouver des orientations, de retrouver l’Orient.
Et cet Orient c’est le Christ, homme et Dieu. Noël nous appelle alors à cet Orient.

Noël nous dit que notre vie est un Avent, que nous marchons vers un avenir, peut-être dramatique , épuisant mais où nous sommes certains de rencontrer le Christ . Noël nous dit que l’avenir pour lequel nous nous préoccupons tellement, que cet avenir commence maintenant et qu’il a déjà commencé. Jésus est né, il est mort mais Il est ressuscité.

Nous ne marchons pas vers l’inconnu, dans l’obscurité, mais vers quelque chose qui est déjà arrivé et qui demeure, qui se réalise encore à tout moment et que nous ne pouvons pas détruire même si nous le voulions. Nous marchons vers la rencontre de Quelqu’un. Alors ce temps difficile sera un bon temps si nous reconnaissons qu’il est l’heure de cette rencontre, que nous pressentons le besoin de quelque chose, de plus grand que nous, qui nous rendra plus attentifs à notre prochain, parce que l’avenir vers lequel nous avançons, ne pourra être que l’accomplissement de chaque relation, dont nous aurons pris soin ici, et maintenant malgré les circonstances tragiques dans lesquelles nous sommes.

L’Espérance de cette année est donc de marcher avec confiance dans cette voie ouverte dans le désert de nos vies, elle nous conduit au Seul Visage de Dieu-Miséricorde qui nous attend toujours fidèlement même aujourd’hui.

Joyeux Noël !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

newsletter