Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Vivre-le-careme-avec-les-chretiens-de-Gaza
      Vivre le carême avec les chrétiens de Gaza

Vivre le carême avec les chrétiens de Gaza

GAZA – La paroisse de la Sainte Famille a commencé sa marche vers Pâques, proposant des chemins de Croix le vendredi, un oratorio pour les enfants, et continuant d’apporter son aide aux familles pauvres. Reportage.


La petite communauté chrétienne de Gaza, au cours de ces semaines de carême, est toute en ébullition : « en ce mois de février, cinq de nos fidèles sont retournés vers le Père – rapporte le P. Mario Da Silva, curé de la paroisse, se dirigeant vers l’église orthodoxe de S. Porfirio pour assister à des funérailles – ils étaient âgés ou malades. La communauté est de plus en plus petite. Ces dernier mois, une trentaine de nos paroissiens ont réussi à quitter la bande de Gaza ».

Plus personne ne croit à l’imminence d’un changement. L’isolement international, le chômage, le coût élevé de la vie, le spectre d’une guerre qui approche minent chaque jour le moral des habitants – surtout les jeunes – qui rêvent de plus en plus de quitter la ville.
Les chrétiens sont maintenant un peu plus d’un millier. Ils essaient par tous les moyens de mener une vie digne et de rester positifs. La paroisse propose de nombreuses initiatives. Ce vendredi, pour le chemin de croix et la messe il y avait une vingtaine de paroissiens : « moins que d’habitude, car il y a des funérailles au même moment » explique Sr. Nabila, directrice de l’école du Rosaire.

Samedi matin, le curé de la paroisse est allé distribuer des colis alimentaires aux familles pauvres du district de Shujayia : « nous entendons beaucoup d’histoires de gens désespérés et affamés : personne ne travaille, les enfants sont nombreux. Il y a des malades qui nécessitent des soins importants. Les maisons sont en ruine, il n’y a pas d’électricité. Les murs et toits des maisons sont en tôle, le froid de l’hiver rentre partout en cette saison » explique Sr Milagro, qui accompagne le P. Mario pendant les visites.

Dans la paroisse, les travaux de rénovation ont commencé il y a quelques mois, grâce aux efforts du Project Development Office (PDO) du Patriarcat latin. Sur les douze projets prévus, certains ont déjà été réalisés. Les travaux actuels portent maintenant sur la maison des prêtres, avec de nouvelles salles de catéchisme et de réunions ainsi que de nouveaux bureaux.

Le P. Mario est très fier du chantier : « ce sont des projets très importants pour nous chrétiens à Gaza. Ils permettent le bon déroulement des activités communautaires et liturgiques. Ces travaux ont été rendus possible grâce à de généreux donateurs qui n’ont pas oublié notre communauté, si éprouvée par la guerre et l’isolement de ces dernières années ».

Samedi après midi, une cinquantaine d’enfants ont animé le salon – inauguré avant Noël – par leurs rires et leurs jeux. Comme dans tout patronage, l’oratorio propose des temps de prière, la messe, des chants, du catéchisme (cette année, un petit groupe fera sa première communion), et des jeux organisés par les animateurs.

La messe du dimanche a été très vivante : le P. Victor a prononcé l’homélie autour de l’évangile de la Transfiguration. Après la messe, la paroisse s’est rassemblée sur le parvis pour un temps de partage autour d’une tasse de café.

« Les autorités israéliennes nous ont demandé d’envoyer la liste de noms pour les permis de sortie de la fête de Pâques. Nous avons recueilli près de 800 noms et nous espérons que beaucoup pourront aller à Jérusalem cette année, y compris ceux de la tranche des 16 – 35 ans, généralement exclue – confie le P. Mario – nous prévoyons aussi de participer au programme de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Cracovie en juillet 2016. Nous espérons pouvoir envoyer cinq de nos jeunes avec le groupe de Palestine et d’Israël ».

Vidéos, photos et texte : Andres Bergamini pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

newsletter