Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Une-presence-franciscaine-a-Haifa
        Une présence franciscaine à Haïfa pour la rentrée scolaire de septembre

Une présence franciscaine à Haïfa pour la rentrée scolaire de septembre

HAIFA - La Custodie franciscaine de Terre Sainte reprendra en septembre l’école des Carmélites de Haïfa. Les franciscains ont déjà en responsabilité quinze écoles à travers toute la Terre Sainte dans son sens géographique le plus élargi.


Les Carmélites de Haïfa ont décidé de quitter la direction de leur école créée en 1907 par la congrégation des Sœurs Carmélites de Sainte-Thérèse de Florence. L’école des Carmélites appartenant désormais à l’ANSMI (association italienne d’assistance aux missionnaires à l’étranger) ; c’est d’un commun accord que les sœurs et le président de l’association, M. Maurizio Saglietto, se sont tournés vers la Custodie de Terre Sainte pour prendre le relais. Les franciscains ont déjà en responsabilité quinze écoles à travers toute la Terre Sainte dans son sens géographique le plus élargi.

Avec 40 instituteurs et institutrices et plus de 700 élèves, l’école des Carmélites qui scolarise des enfants de la maternelle au baccalauréat jouit d’une très bonne réputation dans le paysage éducatif israélien. Le Discrétoire de la Custodie de Terre Sainte lors da dernière assemblée (juillet 2014) a accepté la main qui leur avait été tendue et a annoncé par la même l’établissement d’une nouvelle communauté franciscaine à Haïfa. C’est le frère Arturo Vasatuto, ancien directeur de l’école de Jaffa et parlant couramment arabe et hébreu, qui mettra toute son expérience au service de l’école dont il a été nommé directeur. Il sera également le supérieur du Couvent qui accueillera trois ou quatre frères. Parmi eux le frère Sergio Olmedo, ancien supérieur du sanctuaire de Saint Jean du Désert, à qui a été confié le poste d’économe, mais qui aura aussi pour mission d’offrir une animation spirituelle aux nombreux pèlerins fréquentant la cite balnéaire d’Haïfa.

S’ils n’ont pas de paroisse, les franciscains se mettront néanmoins au service des différentes paroisses présentes à Haïfa. Ainsi, c’est un frère ukrainien qui devrait rejoindre la communauté pour renforcer la pastorale auprès des fidèles de langue ukrainienne. Une grande majorité de ces fidèles sont membres de l’Église grecque-catholique ukrainienne, également catholique, mais de rite byzantin. Comme l’explique le Frère Stéphane Milovitch, discret pour le groupe de langue franco-allemande : « L’ordre franciscain est catholique et bien que les frères observent en communauté le rite romain et prient en latin ; chaque frère est libre de conserver son rite et sa langue d’origine : maronite, byzantin ou encore syriaque ». Et si les paroisses de langues arabes sont des engagements majeurs et pluriséculaires pour la Custodie de Terre Sainte, elle investit bien volontiers son énergie et l’internationalité de ses frères au service des besoins nouveaux de l’Église locale de Terre Sainte.

Source : www.custodia.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter