Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Un-nouvel-olivier-a-Gethsemani
      Un nouvel olivier à Gethsémani : celui du pape François

Un nouvel olivier à Gethsémani : celui du pape François

GETHSEMANI - Tout comme le pape Paul VI, lors de son pèlerinage en Terre Sainte en 1964, le pape François a planté un olivier dans le Jardin de Gethsémani. Un geste symbolisant le signe avant-coureur de la paix et de la prospérité pour la Terre Sainte.


Depuis cinquante ans, les pèlerins qui visitent la Basilique de l’Agonie, peuvent y admirer l’olivier planté par le pape Paul VI, en 1964, à côté de l’église, où l’on trouve également les huit oliviers millénaires qui rappellent la Passion du Christ. Le 26 mai, le pape François, comme son prédécesseur Paul VI, s’est rendu dans le jardin de Gethsémani où il a planté son olivier quelques mètres plus loin

« Cet arbre est un symbole de paix, et nous espérons tous que la visite du Pontife portera d’abondants fruits de paix », déclare le frère franciscain José Benito Choque, de Terre Sainte, responsable du sanctuaire. « L’arbre que le Pape doit planter – poursuit le frère - est un présent des Églises de Terre Sainte. C’est un arbre de Palestine ».

Ce plant n’a pas été choisie au hasard, rapporte le site de la Fondation Terre Sainte, Terrasanta.net : il provient en effet d’une coupe de l’un des huit anciens arbres du jardin, des oliviers spéciaux qui ont été soumis, ces dernières années, à une enquête approfondie, réalisée par le Conseil national de recherches (CNR) italien, et dont les résultats ont été publiés en 2012.

Les chercheurs ont pu constater que les vieux arbres datent tous du XIIe siècle, et qu’ils ont donc atteint l’âge d’environ 900 ans. L’examen génétique sur l’empreinte (fingerprinting) a également confirmé que les huit plantes présentent un « profil génétique identique ». Quant à l’olivier que le pape François a planté le 26 mai, il a le même ADN que les autres arbres du jardin, garantissant ainsi l’intégrité et la continuité du patrimoine génétique du lieu.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter