Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Trump-en-Terre-Sainte-un-souhait-pour-le-processus-de-paix
      Trump en Terre Sainte, un souhait pour le processus de paix

Trump en Terre Sainte, un souhait pour le processus de paix

JERUSALEM - Le 23 mai, s’est conclue la deuxième étape de la tournée à l’étranger de Donald Trump. Au programme : les rencontres avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu à Jérusalem, et avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas à Bethléem et la visite dans plusieurs lieux saints.


La deuxième étape du premier voyage à l’étranger de Donald Trump s’est conclue le 23 mai en Israël, avec un vol exceptionnel direct de Riyad à Tel-Aviv. Au programme : les rencontres avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu à Jérusalem, et avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas à Bethléem et la visite de plusieurs lieux saints.

"Pendant mon voyage ces derniers jours, j’ai trouvé de nouvelles raisons d’espérer, a déclaré Trump dans un bref discours, juste après son arrivée. “Nous avons une rare opportunité d’apporter la paix et la stabilité dans cette région”

Trump a été accueilli à l’aéroport Ben Gourion par le président israélien Rivlin, par le Premier ministre Netanyahu, et par les autorités civiles et religieuses.

A Jérusalem, il a ensuite visité les lieux saints.

Présents pour accueillir Trump sur le parvis du Saint-Sépulcre, le lieu le plus saint pour les chrétiens, le père Francesco Patton, Théophile III, patriarche de l’Eglise grec-orthodoxe et le père Samuel Aghoyan, représentant du patriarche arménien Nurhan Manoujan.

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“Il n’y avait pas beaucoup de temps pour parler mais nous lui avons assuré que nous prions pour la paix, et pour lui aussi, afin qu’il puisse contribuer à ce processus de paix.”

“Nous avons souligné le fait que nous sommes une présence minoritaire, mais significative. Nous sommes certes une minorité, mais nous savons aussi que la Terre Sainte est importante pour plus d’un milliards de chrétiens qui vivent dans d’autres parties du monde.”

Du Saint Sépulcre au Mur des Lamentations, Donald Trump est devenu le premier Président américain en exercice à visiter le lieu le plus sacré du judaïsme.

Le président des Etats-Unis s’est aussi rendu à Bethléem, en Cisjordanie, pour rencontrer Abu Mazen, en promettant de tout faire pour relancer le processus de paix avec Israël. Le président palestinien a défini cette mission de “noble et réalisable”. “Je veux réaffirmer notre engagement à collaborer pour atteindre la paix et parvenir à un accord historique avec les Israéliens”, a-t-il commenté.

Après la rencontre avec Mahmoud Abbas, Trump s’est rendu au Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem et a déposé, avec sa femme Melania, une couronne de fleurs sur les pierres contenant les cendres des victimes des camps d’extermination.

« Les paroles ne peuvent décrire le mal insondable de l’Holocauste, a déclaré le président américain. Pour les morts et pour les vivants, nous devons témoigner afin que cette agonie ne se répète pas. Jamais plus.”

Le chef de la Maison-Blanche a réaffirmé l’amitié qui lie Israël et les Etats-Unis, ajoutant que “les liens entre le peuple juif et cette terre sont anciens et éternels.” De Jérusalem, il a lancé un appel à l’unité : “j’invite tous les peuples, -juifs, chrétiens, musulmans-, et chaque foi, tribu ou croyance à prendre inspiration de cette ancienne pour dépasser les différences sectaires”.

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“Au niveau local, il y a la volonté de donner sa contribution sur les deux versants, l’israélien et le palestinien.”

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“Le souhait est que ce voyage contribue au processus de paix. Dans les discours prononcés, que ce soit par le président Trump, par le président Rivlin ou le Premier ministre Netanyahu, nous avons senti ce souhait de pouvoir poursuivre le processus de paix, pas seulement ici, mais dans tout le Moyen-Orient.”

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017

newsletter