Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Terra-Sancta-Museum-que-le-spectacle-commence
      Terra Sancta Museum : que le spectacle commence !

Terra Sancta Museum : que le spectacle commence !

JERUSALEM - Trois, deux, un… Terra Sancta Museum ! Après plusieurs années de travail intense, le 17 mars, à Jérusalem (Couvent de la Flagellation), aura lieu l’ouverture de la première des trois sections d’un musée unique en son genre, dédiée aux racines du Christianisme et à la préservation des Lieux Saints.


La première section du Musée de Terre Sainte, le premier sur les racines du christianisme et la préservation des lieux saints, a ouvert ce jeudi 17 mars 2016, à Jérusalem. Des musées relatant l’histoire juive ou musulmane de Jérusalem, la Ville Sainte en abrite plusieurs. Mais aucun jusqu’ici n’avait été consacré à ses racines chrétiennes.

A terme, le musée sera composé de trois sections : multimédia, archéologique et historique, situés dans trois espaces modernes.
Le couvent de la Flagellation, au début de la Via dolorosa, abritera la section archéologique, notamment les vestiges retrouvés lors des fouilles menées par des franciscains de Terre Sainte ainsi que la branche multimédia. Grâce à une vidéo interactive de 15 minutes, les visiteurs pourront découvrir de nombreux détails sur le Calvaire et l’évolution de la Via dolorosa depuis l’époque romaine et faire une expérience virtuelle de la passion du Christ depuis le mont des Oliviers jusqu’au Saint-Sépulcre.

Un véritable trésor présenté au public

La deuxième section historique devrait être accueillie dans le couvent des franciscains du Saint Sauveur, à l’Ouest de la Vielle Ville. Il comprendra des objets offerts par les souverains d’Europe depuis la fin des croisades, mais aussi une pharmacie du XVII° siècle qui atteste du rôle social joué par les franciscains de Terre sainte. Gardiens des Lieux saints depuis huit siècles, ceux-ci ont accumulé un véritable trésor qui a fait l’objet d’une exposition à Versailles en 2013.

Le musée présentera au public des objets exceptionnels conservés par les franciscains de la Custodie : ornements liturgiques, tableaux, manuscrits enluminés. L’objectif est d’aider les visiteurs à revivre les événements qui ont marqué l’histoire de Jérusalem, cœur de la chrétienté. Le lieu, indique la Custodie, est également destiné à être un centre culturel dynamique pour favoriser des opportunités de rencontre à travers la découverte de l’histoire de cette terre extraordinaire. Il permettra aussi de soutenir le développement économique et culturel des communautés locales.

Site internet du Musée : ICI

Sources : Radio Vatican & La Croix

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter