Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Tabgha-celebre-la-fete-de-la-multiplication-des-pains-et-des-poissons
      Tabgha célèbre la fête de la multiplication des pains et des poissons

Tabgha célèbre la fête de la multiplication des pains et des poissons

TABGHA - Comme de tradition chaque deuxième samedi de novembre, la fête de la multiplication des pains et des poissons a été célébrée en grande liesse au sanctuaire bénédictin de Tabgah, sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade, le 12 novembre 2016.


« Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, Il prononça la bénédiction, rompit les pains, et les donna aux disciples pour qu’ils les distribuent. Il partagea aussi les deux poissons entre eux tous. Tous mangèrent à leur faim. Et l’on ramassa douze paniers pleins de morceaux de pain et de poisson. Ceux qui avaient mangé les pains étaient au nombre de cinq mille hommes. » (Mc 6, 41-44)

C’est devenu coutume. Chaque deuxième samedi de novembre, le monastère bénédictin, les sœurs bénédictines et la maison de pèlerins de l’Association allemande de la Terre Sainte à Tabgha (Pilgerhaus) invitent les fidèles à se joindre à eux pour célébrer la fête de la multiplication des pains et des poissons. Ce samedi 12 novembre, nombreux sont ceux qui ont répondu présents à cette invitation et le sanctuaire, en restauration depuis le terrible incendie qui l’avait ravagé en février 2015, était comble. La messe a été célébrée par Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal en Israël et concélébrée par le nonce apostolique Mgr Giuseppe Lazzarotto, l’archevêque grec-catholique d’Acre, Mgr George Bacouni, ainsi que par le père Basilius, osb, prieur de la communauté bénédictine et de nombreux autres prêtres.

Dans son homélie, l’évêque a invité les fidèles à réfléchir sur le sens de la multiplication des pains dans le contexte du Jubilé de la Miséricorde. Le miracle réalisé en ce lieu par Jésus est le signe de « l’amour miséricordieux de Dieu pour l’homme, pour tout homme et pour tout l’homme, âme et corps » a souligné Mgr Marcuzzo. « Ici, nous sommes invités à être et faire comme Jésus : être avec et pour l’homme, quel qu’il soit, surtout le pauvre et le souffrant, partout et toujours. »

L’évêque a profité de l’occasion pour remercier toutes les communautés religieuses qui gardent les Lieux Saints, notamment la « Société Allemande pour la Terre Sainte », les pères et les sœurs Bénédictins.

L’église de Tabgha est sise sur les vestiges d’une église du IVème siècle et d’une basilique du Vème siècle, et abrite les mosaïques figuratives de l’art chrétien les plus anciennes trouvées en Terre Sainte jusqu’à ce jour. Parmi celles-ci, la célèbre mosaïque des pains et des poissons qui se trouve au pied de l’autel. Les pains et les poissons constituent de très anciens symboles des chrétiens de l’Eglise primitive, premiers témoins de la foi sur les rives du Lac de Galilée. La mosaïque par ailleurs ne représente que quatre pains : le cinquième est le pain céleste de l’Eucharistie, « le Pain vivant, descendu du Ciel » (Jean 6, 51) qui nourrit le corps et l’âme des croyants.

Prochain grand rendez-vous pour les fidèles et amoureux du lieu saint : l’inauguration officielle de la partie détruite par l’incendie restaurée, prévue pour le 12 février 2017.

Myriam Ambroselli pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter