Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Synode-Le-Pape-invite-a-prier-pour-la-paix-au-Proche-Orient
      Synode : Le Pape invite à prier pour la paix au Proche-Orient

Synode : Le Pape invite à prier pour la paix au Proche-Orient

ROME- Cardinaux, évêques, patriarches et laïcs du monde entier sont réunis à Rome, où se tient, depuis le 5 octobre, la deuxième session du synode pour la famille. C’est devant eux que le pape a lancé, ce vendredi matin, un appel à la paix au Proche-Orient.


Une intense première semaine vient de s’écouler pour les pères synodaux, entre congrégations générales et cercles mineurs linguistiques. Une première synthèse des travaux effectués au sein de ces groupes a été présentée ce matin, en salle du synode, en présence du pape François ; lequel, lors de la prière du matin, a appelé l’assemblée synodale à prier pour la paix au Proche-Orient.

Douleur du Pape François

Le Souverain Pontife affirme suivre avec “douleur” et “profonde inquiétude” les événements en cours en Syrie, en Irak, en Cisjordanie et à Jérusalem. “Nous assistons à une escalade de violence qui implique des civils, des innocents, et continue d’alimenter une crise humanitaire d’une ampleur énorme”, a-t-il soutenu, le visage grave.

« La guerre conduit à la destruction ; elle décuple la souffrance des populations. L’espérance et le progrès ne sont engendrés que par des choix de paix » a en outre rappelé le Pape François, qui a ainsi invité à une prière « intense et confiante » qui soit une “expression de proximité vis-à-vis des patriarches et évêques de cette région”, présents au Synode, parmi lesquels le Patriarche latin de Jérusalem, S.B Fouad Twal. Ce dernier, dans un entretien accordé à Radio Vatican, se dit reconnaissant envers le Saint-Père pour cet appel, mais déplore le manque de “bonne volonté politique” des différentes parties impliquées. “Seule une bonne politique, équilibrée, juste, calme permettra de résoudre la situation“, insiste-t-il. Selon le Patriarche, la politique actuelle reste “sourde” aux appels des communautés chrétiennes, et celles-ci ne sont guère prise en considération, constate-t-il encore.

Les familles du Proche-Orient

La situation explosive qui prévaut dans la région est souvent abordée parmi les pères synodaux, affirme S.B. Fouad Twal, venu avant tout pour parler des réalités vécues par les familles du Proche-Orient. “J’interviens assez régulièrement lors des sessions en cercles mineurs, constate le Patriarche, car nos défis ne sont pas les mêmes que ceux des pays d’Europe et d’Occident. Il y a un certain intérêt pour ce que nous vivons, et je pense que notre présence à ce synode est une richesse”.

“Nous sentons pourtant nos limites, reconnait le Patriarche, car il semble difficile de changer la triste situation que vivent les familles du Moyen-Orient. Nous ne pouvons pas remédier seuls aux problèmes politiques, économiques et sociaux qui pèsent sur elles”, observe-t-il encore, sans manquer d’évoquer les familles fuyant les conflits en Syrie et Irak, qui se retrouvent dans les camps de réfugiés, là où n’existe aucune législation ou protection des familles et des enfants.

Le synode pour la famille, événement ecclésial majeur et scruté par les médias, doit se terminer le 24 octobre prochain. Pendant trois semaines, les pères synodaux venus du monde entier se penchent sur les défis de la famille dans le contexte de la Nouvelle Evangélisation.

Manuella Affejee pour ww.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter