Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Retraite-des-jeunes-membres-de-la-Lieutenance
      Retraite des jeunes membres de la Lieutenance

Retraite des jeunes membres de la Lieutenance

WAVREUMONT - Ces samedi 17 et dimanche 18 octobre, presque tous les jeunes membres de notre Lieutenance se sont réunis avec leurs conjoints au Monastère bénédictin Saint-Remacle de Wavreumont autour de Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, pour une retraite à la fois studieuse et spirituelle sur notre thème d’année pastorale : l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, que dit-elle à un jeune ? que dit-elle à un chevalier, une dame ?


Cette retraite fut aussi une très belle occasion d’accueillir des candidats chevaliers et dames, ainsi que d’autres amis intéressés par les œuvres de notre Ordre, afin de les intégrer progressivement dans nos activités en vue d’une prochaine décision quant à leur future candidature (plusieurs étaient d’ailleurs présents à la fête de Notre Dame Reine de Palestine et seront à nouveau des nôtres pour le pèlerinage en Lorraine au début de ce mois décembre, ce qui ne peut bien sûr que réjouir l’ensemble de notre Lieutenance).

Les travaux commencèrent avec la volonté affirmée, tant du côté de notre prédicateur que des participants, d’innover quant à la forme et de ne pas se contenter d’exposés ex cathedra sur l’exhortation apostolique, mais de découvrir ensemble, de façon interactive et en dialogue, son sens profond et ses implications pour une dame ou un chevalier du Saint-Sépulcre au XXIème siècle. Le but premier, bien sûr, était de pouvoir établir des pistes concrètes qui puissent nous aider à rendre notre engagement toujours plus réel afin qu’il transforme en profondeur notre manière d’être chrétien dans l’optique de cette Église en sortie et du souci du pauvre que notre Saint-Père appelle avec tant d’ardeur depuis le début de son pontificat.

Lorsque l’on a la chance de pouvoir accueillir un prédicateur de si haut niveau, il ne faut surtout pas se priver de pouvoir l’écouter, et donc, tout au long de cette retraite, Mgr Delville nous proposa quatre longs enseignements sur les quatre premiers chapitres de l’exhortation apostolique. Par ses nombreuses explications empreintes de science historique (qui sait encore que la notion de "bien commun" reprise par le Pape au chapitre 2 est typiquement catholique à la base, avant d’avoir été récupérée par d’autres ?) ou exégétique (nous expliquant par exemple que le mot latin "misericordia" tellement présent dans le discours du Pape et dans les versions latines de la Bible, n’existe pas comme tel en hébreu ni en grec, et traduit en fait 3 mots hébreux différents et 6 mots grecs), entre autres, il sut nous faire découvrir la pensée du Pape en démontrant que le choix de certains mots ou expressions n’est jamais anodin et révèle la profonde culture théologique et sociale du pape François.

Des temps forts d’enseignement, donc, mais comme mentionné plus haut, ceux-ci étaient le prélude à de long moments de dialogue entre retraitants et prédicateur pour aller encore plus loin dans la réflexion, ainsi qu’à des ateliers thématiques en petits groupes pour approfondir les questions suivantes suggérées par Mgr Delville (en lien avec les trois premiers chapitres de l’exhortation apostolique), en tant que membres du Peuple de Dieu, en tant que chrétien et en tant que chevalier :
- comment me vois-je dans une vision d’Église en sortie ? Qu’est-ce que j’attends de l’Église et de l’Ordre pour qu’ils soient en sortie ?
- le Pape dit non à une économie de l’exclusion et à une économie dominée par l’argent : en quoi cela me concerne-t-il personnellement et qu’est-ce que je souhaite dans l’Église, dans l’Ordre et dans le monde comme évolution ?
- le Peuple de Dieu est invité à annoncer l’Évangile : comment est-ce que je vis cette demande personnellement et qu’est-ce que j’attends de l’Église et de l’Ordre à ce sujet ?

Les pistes de réflexion pour notre Ordre qui ressortirent de ces travaux furent les suivantes :

1. Tout comme pour l’Église, et suivant l’appel du Pape pour l’implication de tous les catholiques dans la mission d’annonce de l’Évangile, il est vital pour notre Ordre que tous ses membres soient réellement actifs et s’engagent de façon intégrale pour la mission particulière qui nous a été confiée, afin que nous puissions nous aussi être un Ordre en sortie dans cette Église en sortie que le Pape nous invite à être.

2. L’Ordre a souvent en Belgique, y compris dans l’Église, une image de club privé très exclusif ou de confrérie fantaisiste de nostalgiques du temps révolu des croisades, ce qu’il n’est évidemment pas. Très souvent, les catholiques belges, et même le clergé, ne connaissent pas la mission particulière et l’action de l’Ordre pour la Terre Sainte. Il pourrait donc être bénéfique que l’Ordre se présente un peu plus en dehors de ses propres cénacles, en commençant par les prêtres et les paroisses, simplement pour présenter notre si belle mission et sensibiliser les catholiques de Belgique à la situation en Terre Sainte.

3. Les dames et chevaliers du Saint-Sépulcre pourraient, toujours dans cette optique de faire connaître l’Ordre mais surtout la situation de nos frères de Terre Sainte, organiser avec les diocèses ou les paroisses des veillées de prière pour la Terre Sainte avec, pourquoi pas, des quêtes, ou des conférences et journées d’études ouvertes à tous.

4. Pour aider les chrétiens de Terre Sainte non pas seulement financièrement par nos dons et cotisations, nous pourrions essayer d’apporter également une aide très ciblée, par exemple par l’apport de micro-crédits ou, vu les compétences et talents que recèle l’Ordre, une consultance directe au profit de petites entreprises ou startups dirigées par des chrétiens, afin de les aider à prendre leur place dans la société israélienne/palestinienne/jordanienne et ne pas se sentir contraints de quitter leur pays pour pouvoir développer leurs idées.

Le samedi soir, notre Lieutenant et Monsieur Philippe Petit, président du groupe de travail sur l’aide aux réfugiés, nous rejoignirent pour une présentation de l’Ordre, en particulier à nos hôtes, qui fut aussi l’occasion pour ceux qui sont déjà chevaliers d’avoir une petite piqûre de rappel sur l’histoire de l’Ordre, ses missions ainsi que les projets soutenus par notre Lieutenance.

Le dimanche matin, les retraitants ont découvert la superbe vallée de l’Amblève pendant la marche d’une dizaine de kilomètres autour du monastère. Elle fut une autre occasion d’échanger sur le thème de l’exhortation apostolique.

Ce furent donc deux journées très intenses qui permirent aux jeunes
de la Lieutenance de Belgique de se retirer à Wavreumont pour prier, mais aussi pour découvrir l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium et, dans son prolongement, réfléchir à l’apport spécifique qu’ils constituent pour l’Église et l’Ordre en Belgique et se mettre en marche à la suite de leurs aînés et en suivant leur exemple glorieux. Que Mgr Jean-Pierre Delville soit vivement remercié pour l’encadrement extraordinaire qu’il aura prodigué tout au long de cette retraite, ainsi que les moines de Wavreumont pour leur accueil chaleureux.

Jean-Bernard Demoulin

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

newsletter