Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Renouvellement-des-promesses-au-Saint-Sepulcre
      Renouvellement des promesses au Saint Sépulcre

Renouvellement des promesses au Saint Sépulcre


Bien des pèlerins convergent chaque jour vers l’église du Saint Sépulcre, dans l’espoir d’approcher les lieux de la passion du Christ, et cette destination constitue souvent l’une des étapes majeures de leur pèlerinage. Mais lorsque l’on s’y rend en tant que Chevaliers et Dames de l’Ordre équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem, la portée symbolique revêtue par cette visite devient incomparable, puisque le Saint Sépulcre représente pour eux tout le sens de leurs engagements vis-à-vis de la Terre Sainte. C’est la raison pour laquelle les Chevaliers et Dames présents ont tous ressenti le besoin de profiter de leur passage en ce lieu pour réaffirmer solennellement leurs engagements pris le jour de leurs adoubements et investitures, quelques années auparavant.

Certes, point n’était ici question de réitérer une nouvelle cérémonie d’adoubements et d’investitures, telle que Chateaubriand l’a relatée dans son « Itinéraire de Paris à Jérusalem ». Toutefois, c’est dans la même chapelle des franciscains que celle qui accueillit les vœux de l’éminent écrivain que chacun d’entre nous est venu s’agenouiller pour faire lecture publique du renouvellement de ses engagements. Désormais éclairés par les réalités de la Terre Sainte, les Chevaliers et Dames ont prononcé en pleine conscience leurs promesses de soutien aux chrétiens qui y vivent, aux institutions qui les administrent, et ont affirmé leur filiale obéissance au pape. Mgr Jean-Pierre Delville, a reçu tous ses engagements avec une digne bienveillance, trônant devant l’autel de la chapelle. Et lorsque vint le moment pour notre prédicateur de formuler ses propres renouvellements, c’est le secrétaire de la Custodie de Terre Sainte, le Frère David Grenier, qui prit humblement sa place pour les recevoir.

À l’issue de cette brève cérémonie, les Chevaliers et Dames habillés de leurs manteaux et robes, se sont vus ouvrir la voie de l’édicule par les Franciscains. L’ambiance était alors bien différente de celle de la nuit de veille au même endroit deux jours plus tôt ; l’église grouillait maintenant de touristes et pèlerins, qui ont été invités à patienter quelques instants le temps que nous allions nous recueillir sur le Tombeau vide.

Vu l’importance de la foule que nous faisions attendre derrière des barrières Nadar le temps de notre recueillement, nous ne nous y sommes pas attardés outre mesure, donnant la priorité à ceux qui n’avaient pas eu l’occasion de veiller deux jours plus tôt. Quand bien même aurions-nous voulu y demeurer plus longtemps, le service d’ordre nous pressait de ne pas nous y attarder, faisant remonter à notre mémoire la maxime de ce pope grec qui, la nuit de veille, nous enjoignait à accélérer nos dévotions par la phrase « Kiss and go ! ». Nous sommes encore restés quelques instants face à l’autel de Sainte-Marie-Madeleine, à assister de loin aux vêpres (de début d’après-midi) qui se tenaient dans la chapelle des Franciscains, et au terme desquelles Mgr Delville accompagna les religieux qui allèrent s’incliner au Sépulcre.

Il ne fait aucun doute que nos passages en l’église du Saint Sépulcre ont ravivé notre motivation de service aux chrétiens de Terre Sainte. L’approche des lieux qui ont connu la souffrance du Christ, nous permet de mieux comprendre les difficultés auxquelles nos frères sont aujourd’hui encore confrontés sur cette même terre.

David Colling

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter