Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Remise-des-diplomes-a-l-Universite-de-Bethleem
      Remise des diplômes à l’Université de Bethléem

Remise des diplômes à l’Université de Bethléem

BETHLEEM – L’Université de Bethléem vient de célébrer le 25 et 26 mai, sa 41e cérémonie de remise des diplômes. La première université de Palestine, fondée en 1973 par la Congrégation des Eglises orientales et par les Frères des écoles chrétiennes, a distribué cette année 675 licences et 44 maîtrises. Au total, 17 200 étudiants ont obtenu leur diplôme.


Le conseil d’administration, les doyens des facultés, les professeurs et les titulaires de licences et de maîtrises ont chacun fait leur entrée. Différents discours ont été prononcés pour ouvrir cette cérémonie, dont celui, très attendu, de Mme Abeer Odeh, Ministre de l’Economie Nationale. Les nouveaux diplômés ont, à leur tour, pris la parole pour remercier l’ensemble du corps professoral. Les diplômes ont été remis par Mgr Giuseppe Lazzarotto, Nonce Apostolique, et par le frère Peter Bray, vice-chancelier, assistés de Mme Irene Hazou, vice-présidente des affaires académiques.

Cette année, c’est la faculté de soins spécialisés qui a accueilli le plus de diplômés. Ses cent quinze étudiants sont assurés de trouver très rapidement du travail car c’est une spécialisation particulièrement recherchée dans les sociétés palestinienne et israélienne. C’est d’ailleurs dans ce secteur que s’orientent les efforts de développement de l’université.

Au cours de la cérémonie, le frère Joseph Lowenstein a reçu une médaille de reconnaissance du vice- chancelier et de l’ancienne maire de Bethléem, Vera Baboun. Frère Joseph, new-yorkais âgé de quatre-vingt-douze ans, a passé trente-cinq années à l’Université. Arrivé en 1975 comme vice-chancelier, il a participé à la mise en place de la faculté de soins spécialisés. Il suscita, plusieurs années plus tard, une grande admiration auprès des autorités civiles, de la population et de l’université pour son courage et sa dévotion lorsqu’il fallut défendre l’Université de Bethléem au moment de la première Intifada (1987-1993). « Je suis arrivé américain et je pars palestinien », finira-t-il par conclure à la fin de son intervention.

Différentes personnalités comme le gouverneur de Bethléem, les trois nouveaux maires chrétiens de la zone, Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, professeur à l’université et membre du « BU International Board of Regents », le Mufti de Bethléem, les autorités du Conseil législatif et le Ministère de l’éducation étaient présentes pour assister à la cérémonie.

Source : www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017

newsletter