Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Reception-au-Patriarcat-latin-de-Jerusalem
      Réception au Patriarcat latin de Jérusalem

Réception au Patriarcat latin de Jérusalem


Cérémonie académique s’il en est, l’audience qui nous fut accordée au Patriarcat latin de Jérusalem fut pour nous l’occasion d’aller à la rencontre de l’institution à laquelle nous réservons nos oboles de chevaliers et dames du Saint Sépulcre, de manière à en mieux comprendre le fonctionnement.

C’est le vicaire patriarcal pour la Palestine, Mgr Gacinto Boulos Marcuzzo, qui a reçu notre délégation conduite par notre confrère Mgr Jean-Pierre Delville. Cet excellent prédicateur s’est admirablement acquitté de la tâche de présenter le groupe à notre hôte, en insistant notamment sur sa jeunesse, son dynamisme, et sa soif de connaître les réalités de Terre Sainte.

De son côté, Mgr Marcuzzo nous a présenté son institution atypique : « En Europe, vous avez l’habitude de constater l’existence de plusieurs diocèses dans un même pays. En Terre Sainte, c’est le contraire : un seul diocèse s’étend sur plusieurs pays » (citation reconstituée librement à la manière de Thucydide, en en gardant l’esprit).

Profitant de la présence de Moira, la jeune fille de notre confrère Rolf, Mgr Marcuzzo a déployé un discours pédagogique sur le sens d’un pèlerinage, en s’adressant au groupe par son intermédiaire. À la manière d’un instituteur – voire du pape François –, il a amorcé avec elle un jeu de questions-réponses sur les symboles de la Terre Sainte. « Connais-tu les différents endroits où le Christ fut transpercé ? ». Et d’embrayer sur la signification de la quintuple croix potencée. Nous avons également beaucoup appris sur la signification à travers les âges de la coquille de pèlerin qui allait ensuite nous être remise. Nous avons encore été éclairés sur le rôle religieux, social, politique et diplomatique du Patriarcat latin de Jérusalem, dans un pays ou le millefeuille institutionnel, religieux et social invite au dialogue et à l’écoute permanents.

Cette rencontre étant voulue comme un échange, il nous a été permis de questionner le vicaire patriarcal sur l’utilité de notre engagement et sur ce que la patriarcat attendait de nous, en plus de nos devoirs vis-à-vis de l’Ordre. Nous répondant que ces engagements étaient déjà très précieux pour les communautés chrétiennes de Terre Sainte, il nous a enjoint, dans la mesure de nos moyens, à rendre témoignage de notre pèlerinage dans nos régions d’origine, de manière à sensibiliser de la façon la plus humaine possible, à la fois sur la situation précaire de nos coreligionnaires, et à la fois sur la richesse, la force et la diversité des lieux saints de la terre du Christ.

S’en est suivi la remise des coquilles du pèlerin à chacun des chevaliers et dames. Chaque remise fut ponctuée par le mot « Mabrouk », cher à Mgr Marcuzzo, en raison de sa double signification. D’une part, il formule les félicitations pour l’insigne nouvellement obtenu. D’autre part il exprime une bénédiction octroyée au bénéficiaire, que celui-ci est ensuite invité à faire rayonner autour de lui. Ce simple mot « Mabrouk » a ainsi transcendé cette remise de coquilles, au-delà de la simple cérémonie académique. En guise de souvenir, nous nous sommes enfin vu remettre individuellement un petit cadeau, aussi beau qu’appréciable : une petite croix de Jérusalem en nacre. C’est donc emplis de reconnaissance et d’enseignements que nous quittâmes le Patriarcat latin, avant de poursuivre notre dense programme de visites à Jérusalem.

David Colling

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter