Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Questions-et-reponses
        Questions et réponses

Questions et réponses

Voici quelques réponses aux questions qui nous sont régulièrement posées. N’hésitez pas à nous contacter pour d’autres questions ou pour un complément de réponse !


Qu’est-ce que l’Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem ?

C’est un ordre de chevalerie placé sous l’autorité du Pape. Il aide la communauté chrétienne de Terre sainte.

Les membres prennent un double engagement :

  • soutenir matériellement et spirituellement les chrétiens de Terre sainte ;
  • mener leur vie chrétienne dans l’esprit de l’Evangile et approfondir leur foi ;

Le siège de l’ordre est dans l’Etat de la Cité du Vatican.

Le signe distinctif et la devise de l’Ordre sont :

  • la croix potencée cantonnée de quatre croisettes qui symbolise les 5 plaies du Christ ;
  • la devise "Deus lo vult" (Dieu le veut).

Quelle est l’origine de l’Ordre ?

Ordre de chevalerie, il trouve son origine lorsque, après la première croisade, des chevaliers étaient adoubés devant le tombeau du Christ, et qui furent dès lors appelés « chevaliers du Saint Sépulcre ». En 1099, après la prise de Jérusalem, Godefroid de Bouillon désigna des chanoines réguliers pour accueillir les pèlerins sur les Lieux Saints, et donna comme missions aux chevaliers du Saint Sépulcre d’assurer leur protection.
L’ordre a été entièrement réorganisé en 1847 par le Pape Pie IX lors du rétablissement du Patriarcat latin de Jérusalem avec pour mission de soutenir les chrétiens de Terre Sainte, et de financer les œuvres et institutions du Patriarcat.

Qui sont les membres de l’Ordre ?

Les membres de l’Ordre (environ 30.000) sont des catholiques répandus dans le monde entier. L’Ordre est en principe réservé aux laïcs, mais un certain nombre d’ecclésiastiques (prêtres, évêques ou cardinaux) peuvent en faire partie. Tous partagent un idéal commun de soutien aux chrétiens de Terre sainte.

Qu’est-ce qui anime les membres de l’Ordre ?

Les membres de l’Ordre sont animés par :

  • le désir de témoigner de leur foi. Ils trouvent au sein de l’Ordre les moyens d’approfondir leur spiritualité et de développer un esprit d’amitié et de convivialité dans la recherche d’un rapprochement avec Dieu.
  • le souci de soutenir la présence des chrétiens en Terre sainte. En effet, les conflits et tensions locales créent des conditions de vie difficile et incitent de nombreuses familles à émigrer. Les pèlerinages fréquents permettent de créer des liens avec eux et de se rendre compte de ce que l‘Ordre réalise en Terre sainte.

L’Ordre vise à donner à ces familles une meilleure qualité de vie, et contribue à œuvrer pour la paix.

Comment l’Ordre du Saint-Sépulcre est-il organisé ?

Le Pape confie la direction de l’Ordre à un Cardinal dénommé le Grand-Maître. Actuellement, il s’agit du Cardinal Edwin Frederick O’Brien.

Il est assisté par le Grand-Prieur qui, de droit, est le Patriarche latin de Jérusalem. Actuellement, il n’y a pas de patriarche latin à Jérusalem. Le Pape François a nommé S. Exc. Mgr Pierbattista Pizzaballa, auparavant Custode franciscain de Terre sainte, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem sede vacante, jusqu’à la nomination d’un nouveau Patriarche. Il est actuellement pro-Grand-Prieur.

Pour l’aider dans sa tâche, le Grand-Maître désigne son conseil, composé de membres du monde entier. Ce conseil est dénommé le Grand-Magistère de l’Ordre. Le Grand-Magistère assiste le Grand-Maître en organisant et coordonnant ses activités à travers le monde et plus particulièrement en Terre sainte.

L’Ordre est organisé en lieutenances, nationales ou régionales.

Chaque lieutenance est dirigée par un « Lieutenant  ». Le lieutenant de Belgique est Me Jean-Pierre Fierens, désigné par le Grand-Maître, pour un mandat renouvelable de quatre ans. Le Lieutenant est responsable, dans le territoire de sa juridiction, de la réalisation des grands objectifs de l’Ordre.

Le Lieutenant est assisté d’un Grand-Prieur, membre ecclésiastique de l’Ordre nommé par le Grand-Maître et choisi parmi les évêques locaux. Il dirige les activités religieuses de la lieutenance. Il s’agit actuellement de S.E. Mgr Jean Kockerols. Le Lieutenant est assisté d’un Conseil.

L’Ordre existe-t-il dans d’autres pays ?

L’Ordre compte actuellement 62 Lieutenances ou délégations magistrales dans 37 pays.
Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre et Pays de Galles, Argentine, Australie (5 Lieutenances), Autriche, Belgique, Brésil (3 Lieutenances et délégation), Canada (5 Lieutenances), Colombie, Ecosse, Espagne (2 Lieutenances), Etats Unis (9 Lieutenances), Finlande, France, Gibraltar (délégation), Guam (délégation), Hongrie, Irlande, Italie (7 Lieutenances), Lettonie, Luxembourg, Malte, Mexique, Monaco, Norvège (délégation), Pays Bas, Philippines, Pologne, Porto Rico, Portugal, Russie(délégation), Slovénie, Suède, Suisse, Taiwan, Vénézuela.

L’Ordre compte actuellement environ 30.000 membres.

Quels sont les objectifs de l’Ordre, ses actions ?

• En premier lieu, encourager ses membres à mener une vie chrétienne de qualité dans leur environnement immédiat.
• D’autre part, fidèle à ses origines, l’Ordre soutient les Chrétiens de Terre Sainte et les activités de l’Eglise en Terre sainte. Il prête en particulier son concours au Patriarcat Latin de Jérusalem, et vient en aide aux minorités chrétiennes de Palestine. En effet, la situation des chrétiens en Terre sainte est difficile car ils ne forment qu’une petite minorité, dominée par les importantes communautés d’autres confessions. Dans les pays voisins, les chrétiens sont seulement tolérés, ce qui isole encore davantage les communautés chrétiennes de Terre sainte.
• Enfin, L’Ordre du Saint-Sépulcre favorise par ses actions la possibilité pour différentes populations de vivre en harmonie, côte à côte, en Terre sainte.

Que fait l’Ordre ? A quoi sert-il ?

Le soutien de l’Ordre est à la fois spirituel et matériel

  • L’Ordre soutient d’abord spirituellement les chrétiens de Terre sainte. Ainsi, lors des cérémonies organisées par les membres de la Lieutenance, ou lors de conférences destinées à sensibiliser chacun aux problèmes de la Terre sainte.
  • L’Ordre soutient et aide, notamment par une aide matérielle, les initiatives et les institutions caritatives, culturelles et sociales de l’Eglise Catholique en Terre sainte, c’est-à-dire celles situées dans la juridiction du Patriarcat Latin de Jérusalem (diocèse recouvrant Israël, la Jordanie, la Cisjordanie, Gaza, Chypre). L’Ordre couvre 90 % du budget du Patriarcat latin.

Quelles sont les actions de l’Ordre ?

L’Ordre soutient 52 paroisses comprenant 80 prêtres, 206 établissements scolaires rassemblant 45 000 élèves, différents établissements médicaux et sociaux ainsi que des organisations caritatives catholiques, le Grand Séminaire de Beit Jala, l’université de Bethléem et l’université de Madaba.

Qui aidons-nous en Terre sainte ?

Parmi les 45.000 élèves que l’Ordre accueille dans ses différents instituts d’éducation, il y a 20 % de musulmans. La meilleure manière de construire l’avenir au Moyen Orient, est d’accoutumer les jeunes des diverses communautés à se côtoyer dans l’enseignement, pour que devenus adultes ils puissent œuvrer ensemble pour la paix.

Quels sont nos liens avec la Terre sainte ?

En plus des liens historiques qui nous lient aux Chrétiens de Terre sainte, les multiples pèlerinages, conférences et autres activités nous ont permis de tisser des liens d’amitié avec les communautés et les responsables locaux.

Qu’est-ce que la Terre sainte ?

La Terre Sainte est le nom donné par les chrétiens à la région où est né et a vécu Jésus-Christ. Si l’on prend le critère des sites mentionnés dans les Évangiles comme ayant été visités par Jésus-Christ, la Terre Sainte correspond géographiquement aujourd’hui à Israël et le territoire syrien annexé du Golan, aux territoires sous autorité Palestinienne (Cisjordanie et bande de Gaza), à la côte méridionale du Liban et à une partie de la Jordanie (Béthanie-au-delà-du-Jourdain) et à l’Egypte.

Toutefois, dans la cadre de notre Ordre, nous ne considérons comme "Terre Sainte" que les territoires dépendant de l’autorité du Patriarche de Jérusalem, à savoir la Jordanie, la Palestine, Israël et l’île de Chypre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

newsletter