Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Quel-est-le-profil-des-religieux
        Quel est le profil des religieux de Terre Sainte ?

Quel est le profil des religieux de Terre Sainte ?

JERUSALEM – Le 2 février est traditionnellement le jour de la vie consacrée. Beaucoup de communautés profitent de cette journée pour renouveler leurs vœux. L’occasion est bonne pour dresser un rapide tableau des religieux et religieuses de Terre Sainte.


Quel supérieur de congrégation, quelle fondatrice, quel père abbé n’a pas rêvé d’implanter une fondation en Terre Sainte ou à Jérusalem, pour pouvoir prier auprès des Lieux Saints, et les protéger en les faisant vivre ?

L’Eglise catholique de Terre Sainte est enrichie par la présence de nombreux ordres et congrégations venus témoigner et servir l’Eglise Mère de Jérusalem. Selon leurs charismes propres, ils reçoivent et remplissent des missions de prière, de témoignage, de charité, d’éducation et de fraternité.

Les premiers arrivés après l’invasion musulmane du début du IIe millénaire sont les Franciscains. La Custodie de Terre Sainte, fondée en 1217, est la plus grande communauté présente en Terre Sainte. Outre la garde de la plupart des Lieux Saints, ils vivent répartis dans 31 couvents et possèdent des écoles, des instituts de formation et plusieurs paroisses. Ils sont également présents à Chypre dans trois paroisses sur quatre, et en Jordanie, notamment à Amman ou sur le Mont Nébo.

Il y a aujourd’hui 30 ordres religieux et congrégations d’hommes qui tiennent des couvents répartis sur toute la Terre Sainte. D’origines très diverses, ils assurent des missions de prière dans des monastères, ou de soutien dans des écoles, des hôpitaux, des universités ou des programmes sociaux. Parmi les plus nombreux, on compte les Salésiens, les Frères de La Salle, les Bénédictins de la Dormition, les Dominicains à l’Ecole Biblique, les Trappistes de Latroun, les Missionnaires du Verbe Incarné présents à Gaza, les Carmes à Haïfa depuis 1631 ou encore les Pères Blancs.

Il y a aussi 73 ordres et congrégations religieuses de femmes en Terre Sainte. La plus importante est la Congrégation des Sœurs du Rosaire, fondée en 1880 par la Bienheureuse et bientôt sainte Marie-Alphonsine Ghattas. Les sœurs sont présentes dans plusieurs écoles et institutions, et dans certaines paroisses latines.

La première congrégation arrivée est cependant celle de 1848 : les sœurs de Saint Joseph de l’Apparition. Aujourd’hui encore, elles gèrent de nombreuses écoles et hôpitaux en assurant également une présence dans les paroisses et dans une maison de retraite.

La Terre Sainte compte aussi d’autres congrégations : les Carmélites à Bethléem dans le monastère de la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié, les Sœurs Franciscaines du Cœur Immaculé de Marie, les Sœurs de Sainte Dorothée, les Moniales de Bethléem à Bet Gemal et à Deir Rafat, les Franciscaines Missionnaires de Marie, les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, les Sœurs de Notre-Dame de Sion, les Petites Sœurs de Jésus, les Comboniennes, les Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, les Sœurs de Sainte Brigitte, les Franciscaines du Sacré-Cœur et Adoratrices du Très Saint Sacrement ou les sœurs du Verbe Incarné.

A ces ordres et congrégations, s’ajoutent aussi 20 instituts de vie consacrée en Terre Sainte.

Pierre Loup de Raucourt pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter