Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Profanation-au-cimetiere-chretien-de-Beit-Gemal
      Profanation au cimetière chrétien de Beit Gémal

Profanation au cimetière chrétien de Beit Gémal

BEIT GEMAL- On déplore un nouvel acte de vandalisme anti-chrétien en Israël. Il a visé cette fois le cimetière du couvent salésien de Beit Gémal.


Les faits se seraient déroulés vers la mi-décembre. Des inconnus se seraient introduits dans l’enceinte du cimetière, situé à environ 500 mètres du couvent des Salésiens à Beit Gémal, non loin de la ville israélienne de Beit Shemesh, à l’ouest de Jérusalem.

Les croix en béton et en bois de plusieurs tombes ont été brisées et jetées à terre. Aucune revendication n’a été faite ; la police de Beit Shemesh, prévenue des faits le 30 décembre 2015, a ouvert une enquête.

Selon un communiqué des Salésiens, une profanation similaire avait déjà eu lieu le 27 septembre 1981. Des inconnus avaient alors brisé une trentaine de croix en bois.
En mars 2014, un acte de vandalisme avait visé le monastère de Deir Rafat, -où se trouve le sanctuaire de Notre-Dame de Palestine-, situé là encore près de Beit Shemesh. Des graffitis anti-chrétiens et anti-américains avaient été découverts sur les murs du couvent, et portaient la marque du « prix à payer », groupuscule juif extrémiste.

Sources : LaLibre et www.lpj.org
Patriarcat latin de Jérusalem.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter