Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Pose-de-la-premiere-pierre-du-Terra-Sancta-Museum
      Pose de la première pierre du Terra Sancta Museum

Pose de la première pierre du Terra Sancta Museum

JERUSALEM - La première pierre du futur Terra Sancta Museum a été posée ce 25 juin dans le couvent de la Flagellation à Jérusalem.Un projet à découvrir et à soutenir !


La première pierre du Terra Sancta Museum a été posée ce 25 juin 2015 dans l’enceinte des murs de Jérusalem. Un projet de valeur dans lequel la Custodie de Terre Sainte a décidé d’investir.

P. EUGENIO ALLIATAS, ofm
directeur du musée SBF
« Nous avons commencé les travaux pour l’une des trois sections du Terra Sancta Museum à Jérusalem.
La première section qui sera présentée sera la partie multimédia qui offrira une expérience multimédia très moderne aux visiteurs et aux pèlerins qui commenceront leur pèlerinage de la Via Dolorosa au Saint Sépulcre en passant par ici. »

P. EUGENIO ALLIATAS, ofm
directeur du musée SBF
"Selon les statistiques officielles plus d’un million de personnes passent chaque année Via Dolorosa, marchent sur ce chemin sur les traces de Jésus, et vivent là une expérience importante dans leur vie.
L’objectif que nous nous donnons est de contribuer à cette expérience, de l’enrichir, de la rendre plus intime, et de la faire vivre avec plus de profondeur à tous les visiteurs. »

Une cérémonie qui, dans ses gestes, a fait mémoire de la fondation du premier musée en 1928. Elle fut présidée par le Custode de Terre Sainte, le Père Pierbattista Pizzaballa, qui a souligné comment le Terra Sancta Museum ne doit pas être "seulement un lieu où s’entreposent un grand nombre d’objets, mais un centre culturel vivant, ayant pour objectif de faire connaître à tous les liens ancestraux de cette ville avec les traditions chrétiennes, locales et internationales, des premiers siècles à nos jours ".

Un projet ambitieux, qui aujourd’hui voit la naissance des deux premières sections du musée de Jérusalem, qui, comme l’a rappelé le Père Custode "est une ville à vocation universelle, et nous devons insister sur la nécessité de préserver le caractère chrétien de la ville de Jérusalem comme un élément constitutif de sa configuration universelle ".

Giovanni Tortelli
Architecte - Étude Tortelli Fressoni
"C’est un projet pour lequel nous avons travaillé dur, mais nous avons travaillé dur avec enthousiasme, à cause de l’importance des pièces et de l’importance des lieux, tout en continuant à découvrir ces endroits que seule Jérusalem, ville extraordinaire et fascinante, peut offrir.
Nous commençons aujourd’hui avec cette première partie du musée, qui sera celle du multimédia, qui sera aussi la plus populaire et ouverte à tous, et c’est un début important.

Giovanni Tortelli
Architecte - Étude Tortelli Fressoni
« Le musée est important parce qu’il regroupe des pièces extraordinaires du point de vue archéologique et du point de vue de l’histoire de l’art en parcourant l’histoire des Franciscains en Terre Sainte depuis 1200.
Nous avons fait d’autres musées importants, mais celui-ci est vraiment spécial. »

L’événement a également vu la participation des consuls de France, d’Italie, d’Espagne, de Turquie et des Etats-Unis, représentants leurs États respectifs, lesquels ont contribué autant à constituer le patrimoine qui sera exposé qu’à soutenir ce projet financièrement.

DAVIDE LA CECILIA
Consul général d’Italie à Jérusalem
Nous sommes vraiment fiers d’avoir aidé à porter aujourd’hui la première pierre du Terra Sancta Museum. C’est un projet que la Custodie et nous tous avions à cœur depuis longtemps et auquel un certain nombre de pays européens ont déjà décidé de contribuer, y compris l’Italie.

DAVIDE LA CECILIA
Consul général d’Italie à Jérusalem
Nous nous sommes particulièrement occupé des salles qui seront construites pour présenter et faire l’inventaire des dons des monarchies italiennes et de nos républiques maritimes.

L ’Association Pro Terra Sancta a supervisé ce projet, qui implique plusieurs phases de travail.

THOMAS SALTINI
ATS pro Terra Sancta
Le Terra Sancta Museum est un grand projet sur lequel nous travaillons depuis plus de 3 - 4 ans. Nous avons travaillé dur pendant ces phases d’action, de concept et de design.
Aujourd’hui est un jour important parce que nous avons enfin posé la première pierre. Commence alors la phase de construction : nous en sommes très heureux et nous espérons dans quelques années pouvoir terminer le projet.

THOMAS SALTINI
ATS pro Terra Sancta
Il est important de se rappeler que nous sommes ici aujourd’hui dans le couvent de la Flagellation, le lieu qui accueillera les deux premières sections du musée.
Par la suite, nous continuerons avec la section archéologique, toujours ici au couvent de la Flagellation.

THOMAS SALTINI
ATS pro Terra Sancta
Et dans une troisième phase, nous continuerons avec les travaux de Saint Sauveur, le couvent des frères franciscains de la Custodie de Terre Sainte. Saint Sauveur en effet accueillera la section historique.

Aujourd’hui la Terre Sainte à travers ce projet voulu et promu par la Custodie franciscaine, en appelle encore à votre soutien.

GUENDALINA SASSOLI
Représentante financière
J’ai l’honneur de représenter les gens qui ont financé une partie de ce musée, en partie la Custodie notamment, mais aussi des donateurs privés ainsi que des ordres religieux qui y ont contribué et qui verront une pierre du musée porter leur nom.

Pour de plus amples informations, le site internet du TSM est ICI

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

newsletter