Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Osez-le-vin-100-palestinien
        Osez le vin 100% palestinien

Osez le vin 100% palestinien

TAYBEH - Depuis août 2013, les collines du petit village de Taybeh en Palestine prennent des allures de coteaux bordelais. La famille chrétienne Khoury qui produit depuis 20 ans la bière du même nom que le village, y a en effet planté des vignes dans l’objectif de produire en mai prochain du vin 100% palestinien.


« Avant, il existait deux établissements vinicole en Palestine, à Latroun et à Crémisan. Mais ils sont désormais du côté israélien. Le vin de Taybeh sera le seul à être cultivé et produit dans le pays ». Ce n’est pas peu fier que Nadim Khoury, le père de cette famille chrétienne, nous emmène visiter ses cépages. « Du temps de mes parents, des vignes poussaient à Taybeh et de nombreuses familles produisaient leur vin. Mais en 1966, un virus a détruit toutes les cultures et plus personne n’en avait replanté depuis », raconte-t-il.

Lui fabrique son propre vin à partir de raisins italiens depuis maintenant quatre ans. Une production à usage exclusivement familial qui a vivement intéressé les visiteurs de sa fabrique de bière, déjà célèbre puisqu’elle produit l’unique bière palestienne. Il les décrit comme « des touristes éduqués », qui veulent consommer un maximum de produits locaux lorsqu’ils viennent en Palestine, qu’il s’agisse de bière ou de vin. C’est pour satisfaire cette clientèle et pour promouvoir son village de Taybeh que Nadim a décidé l’an dernier de se lancer dans la production de 24 000 bouteilles, avec son fils Canaan âgé de 23 ans.

Ce dernier, ingénieur de formation a travaillé toute l’année avec un expert afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour gérer la production de A à Z. Et c’est en vrai professionnel qu’il nous montre les barriques où fermentent depuis plusieurs mois, les premiers crus de Seurat, de Merlot, et de Cabernet Sauvignon made in Palestine.

Uniquement du vin rouge cette année, mais du Sauvignon Blanc a déjà été planté pour une prochaine cuvée. « Nous souhaitons vraiment développer et diversifier notre production durant les prochaines années. C’est important pour promouvoir le village », affirme Nadim Khoury. « Nous sommes en Palestine et la population à majorité musulmane ne consomme presque pas d’alcool. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne peut pas y avoir des endroits où ceux qui le souhaitent peuvent venir déguster un bon vin ou une bière locale ». Ainsi, il a commencé l’an dernier la construction d’un hôtel, dont le rez-de-chaussée sera occupé par un pub ainsi que par un bar à vin, proposant exclusivement des alcools produits à Taybeh.

Le tourisme est un facteur très important de développement en Palestine, et grâce à sa production vinicole, Nadim Khoury espère bien faire connaître son village. Il dit également vouloir éduquer la population locale à apprécier le vin de qualité. Et puis surtout, dans les prochaines années, il aimerait exporter le vin de Taybeh à l’international comme il le fait déjà avec la bière. Afin qu’un jour le vin palestinien figure sur les cartes des plus grands restaurants aux quatre coins du monde.

Source : www.terrasanta.net

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter