Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Nieuw-artikel-No-1081
      Capharnaüm, la ville de Pierre

Capharnaüm, la ville de Pierre

CAPHARNAUM - A l’occasion de la fête dédiée à St Pierre et St Paul, voyage dans la ville natale de l’Apôtre à qui Jésus a confié son Eglise.


Jésus choisit Capharnaüm pour en faire le centre de son ministère public en Galilée. Nous savons par les Evangiles que le village abritait la maison de quelques apôtres, dont celle de Pierre, où Jésus habita, et une synagogue, où il se rendait durant le Shabbat.

Les nombreux objets de la vie quotidienne, comme les meules en basalte pour moudre le grain, presser les olives ou le raisin, montrent quelques-unes des activités accomplies chaque jour pendant des siècles par les habitants.

Les maisons, regroupées en quartiers délimités par des ruelles, étaient simples et construites avec des roches locales de basalte, qu’on faisait tenir ensemble avec de la boue, et dont le sol était en pierre.

PE. EUGENIO ALLIATA
Studium Biblicum Franciscanum- Gerusalemme
Ce que nous voyons est un groupe d’habitations bien conservées avec tous ses éléments, restes de rues, de portes pour entrer à l‘intérieur des cours. On voit également des reste d’une industrie, celle des olives, qui semble avoir été très importante dans la région dans l’Antiquité. On voit une grande meule, qui servait à écraser le fruit, et ensuite on voit le lieu où ces fruits étaient pressés pour obtenir l’huile.

La vie des habitants était scandée par des travaux quotidiens : la pêche était une des activités les plus rentables. Les frères André et Simon, ensuite appelé Pierre, et les fils de Zébédée, Jacques et Jean étaient pêcheurs. Ils géraient une petite entreprise avec leurs propres bateaux et des apprentis.

Selon les indications fournies par les pèlerins Eusèbe et Théodose, Capharnaüm se trouvait à deux milles de Tabgha et à deux milles de Korazin.

Les fouilles guidées par les franciscains ont mis en lumière toutes les périodes d’occupation signalées par les sources littéraires. Les deux bâtiments publics de Capharnaüm, à savoir la synagogue et la maison de Pierre, correspondent exactement aux coordonnées géographiques de l’antique Capharnaüm.

Le père Loffreda revit ce moment où, avec le père Corbo, il découvrit les premiers restes de la maison de St Pierre.

PE. STANISLAO LOFFREDA
Studium Biblicum Franciscanum- Gerusalemme
Un jour, le père Corbo, qui avait enlevé les mosaïques de la chapelle byzantine, commença à trouver des fragments de plâtre et il m’appela. J’y allai, et je fus également stupéfait par cette découverte, car il était évident qu’il y avait autre chose dessous. En effet, l’octogone central reposait directement sur une pièce presque carrée, et nous avons trouvé un dallage avec tous ces fragments, Ce fut vraiment une merveilleuse expérience pour nous.

Une des plus belles découvertes archéologiques faites par les franciscains. Aujourd’hui nous voulons offrir un avant-goût du documentaire qui sera dédié à Capharnaüm, “la ville de Jésus”.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter