Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Mgr-Lazzarotto-il-faut-retablir-un-climat-de-confiance-reciproque
      Mgr Lazzarotto : “il faut rétablir un climat de confiance réciproque”

Mgr Lazzarotto : “il faut rétablir un climat de confiance réciproque”

TERRE SAINTE - Vendredi dernier, le Pape François a appelé les participants au synode pour la famille a élever une prière “intense et confiante” pour la paix au Proche-Orient. La situation reste en effet toujours extrêmement tendue en Israël et Palestine, où les violences sont désormais quotidiennes. Nous vous proposons le regard Mgr Giuseppe Lazzarotto, nonce apostolique en Israël et délégué pour Jérusalem et les Territoires palestiniens.


Ce qui est en train de se passer en Terre Sainte est préoccupant, et nous angoisse tous. On ne peut rester indifférent face à des actes de violence répétés, et à la perte de vies humaines. Les récentes paroles du Saint Père, sur la situation en Terre Sainte, et son appel à reprendre le chemin du dialogue, n’expriment pas seulement son inquiétude, mais font écho aux sentiments de tous ceux qui, ici et ailleurs, s’engagent avec sincérité et générosité à construire la paix. Leur voix n’est pas écoutée comme elle le devrait, et leurs efforts sont trop souvent ignorés. Il est nécessaire de réfléchir sérieusement à ce qu’il convient véritablement d’obtenir, et sur les moyens efficaces à mettre en oeuvre si on veut pouvoir arriver à une coexistence pacifique qui garantisse un minimum de “normalité”.

Vendredi matin, en salle du synode, le pape François a, une fois de plus, appelé la communauté internationale à agir afin de résoudre les conflits en cours. Mais que peut-elle faire concrètement ?

La communauté internationale s’est dotée d’instruments qui, s’ils sont utilisés de manière adéquate, peuvent sûrement contribuer à résoudre des conflits et des situations de crise, comme celle que nous vivons actuellement en Terre Sainte. Mais je crois qu’il est nécessaire avant toute chose de trouver le moyen de rétablir sur le terrain un climat de confiance réciproque. Si on n’arrive pas à abattre les murs de la défiance et de l’hostilité, toutes les initiatives seront inefficaces et malheureusement destinées à échouer, comme nous l’avons constaté, encore récemment. Je crois que c’est cela que le Pape veut dire lorsqu’il nous dit que pour atteindre la paix, il faut des gestes courageux, qui aillent au-delà des intérêts immédiats des individus et des groupes.

Les pèlerinages en Terre Sainte connaissent, depuis quelque temps, un certain déclin. Et la situation actuelle ne risque pas d’arranger les choses. Que souhaiteriez-vous dire aux pèlerins qui craindraient de se rendre en Terre Sainte ?

La présence des pèlerins est importante, non seulement parce qu’elle exprime solidarité et proximité, mais aussi parce qu’elle peut contribuer à ramener confiance et espérance dans le présent et pour le futur. Il est compréhensible, qu’en ce moment, les pèlerins nourrissent une certaine crainte. Il faut savoir que, jusqu’à maintenant, aucun incident qui aurait pu mettre en danger la vie de ceux qui viennent en Terre Sainte redécouvrir les racines de leur foi, n’a été signalé. Il est toutefois important de rappeler que tout pèlerinage doit être bien préparé, d’un point de vue spirituel certes, mais également d’un point de vue logistique. Il convient pour cela de se confier à des agences bien préparées et expérimentées.

Propos recueillis par Manuella Affejee

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter