Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Mere-Antoinette-la-joie-de-l-Evangile
      Mère Antoinette : la joie de l’Evangile

Mère Antoinette : la joie de l’Evangile

NAZARETH – De nombreux amis du Carmel ont rejoint les sœurs ce dimanche 2 octobre 2016 pour célébrer Sainte Thérèse de Lisieux dont c’était la fête la veille, mais également pour entourer Mère Antoinette, 96 ans, qui fêtait ses 70 ans de profession religieuse.


Douze sœurs vivent actuellement au Carmel de Nazareth mais ce 2 octobre, c’est une treizième sœur qui était fêtée. Mère Antoinette, qui séjourne à présent à l’Hôpital Français, tout proche du Carmel, du fait de son incapacité à marcher, a pu rejoindre sa communauté le temps d’une journée pour célébrer son Jubilé.

C’est en 1945, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, que la jeune femme d’origine Maltaise a rejoint le Carmel de Nazareth qui se trouvait alors sous mandat britannique. Rêvant dès son plus jeune âge de devenir religieuse, elle a profité du premier avion militaire qui décollait de son île après des années de conflit pour rejoindre l’Egypte puis Haïfa. Désireuse de vivre sa vocation sur la Terre Sainte, lieu d’origine du Christ mais aussi du prophète Elie et du Carmel, elle a prononcé ses premiers vœux et est devenue Sœur Antoinette le 25 septembre 1946.

Ce 2 octobre, les carmélites ont fêté les soixante-dix ans de vie religieuse de leur sœur qui a été leur prieure pendant de longues années. Mère Antoinette a renouvelé ses vœux lors de l’eucharistie présidée par Mgr Marcuzzo, vicaire patriarcal, et en présence de Mgr Bathisch, vicaire général patriarcal émérite et d’autres prêtres de la région.
Dans son homélie, Mgr Marcuzzo a mis en valeur l’amour de Mère Antoinette pour la Terre Sainte pour laquelle elle n’a eu de cesse de prier. Mettant en parallèle cette vie donnée avec celle de Thérèse de Lisieux, sainte célébrée en ce début d’octobre, et celle de Mère Térésa, canonisée le 4 septembre dernier, l’évêque s’est émerveillée de la diversité avec laquelle il est possible de répondre à l’appel du Seigneur. Pour Mère Antoinette, le désir était de parvenir à « être la louange de la gloire de Dieu » comme l’exprime si bien la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité qui sera canonisée le 16 octobre prochain.

A la fin de la messe, une couronne de fleurs blanches a été déposée sur la tête de la sœur jubilaire en souvenir de la tenue qu’elle portait le jour de ses vœux : une robe de mariée et une couronne de fleurs.

Aujourd’hui Mère Antoinette répond à l’appel du Christ à l’Hôpital Français où elle est prise en charge pour des raisons de santé. Visitée quotidiennement par ses sœurs du Carmel, c’est là qu’elle peut témoigner de l’Amour fou du Seigneur à qui elle a donné sa vie il y a 70 ans.

Cécile Klos pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter