Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Lettre-du-Pere-Pizzaballa-au-diocese-de-Jerusalem
      Lettre du Père Pizzaballa au diocèse de Jérusalem

Lettre du Père Pizzaballa au diocèse de Jérusalem


Chers frères et sœurs,

Que le Seigneur vous accorde sa paix !

Il m’est demandé de « retourner à Jérusalem » (Luc 24) : comme les Apôtres, après « les événements arrivés à Jérusalem » et leur rencontre avec le Ressuscité, le Seigneur, à travers le Pape, m’a demandé à mon tour de revenir à la Ville Sainte après mon expérience en tant que Custode.

Je ne cache pas que j’ai été surpris par cette demande, connaissant mes limites personnelles et objectives. Vous pouvez ainsi imaginer quelle n’a pas été mon inquiétude et ma préoccupation devant cette tâche qui m’a été confiée. Je peux aussi comprendre toutes les questions que cette annonce suscite en vous, et peut-être aussi votre perplexité.

Cependant, je connais Celui qui m’appelle et m’envoie, et j’ai confiance en Lui. « Ma grâce te suffit » (2 Co 12, 9).

Je reviens à Jérusalem avec le désir de servir avant tout le clergé local et toute la communauté, demandant à tous bienveillance, amitié et coopération.
L’Eglise de Jérusalem : en la solennité de saint Jean-Baptiste, jour où résonnent sur les lèvres et au cœur de l’Église le cantique de Zacharie pour la force du salut qui a surgi dans la maison de David, me voici envoyé devant le Seigneur pour préparer ses chemins là où tout a commencé.

Comme Jean-Baptiste, il nous faut d’abord nous tourner vers Lui et en le regardant, nous reconnaître comme Eglise. Alors seulement pourrons-nous devenir ce baume capable de panser les si nombreuses blessures de cette terre et des peuples qui y vivent.
Préparer la voie, voilà ce qui nous est demandé. Ouvrir les chemins, les parvis, les libérer de tout ce qui nous empêche de Le rencontrer et de rencontrer l’autre. Je sais que je ne suis pas seul : je souhaite et je devrai partager la tâche qui m’a été confiée avec tous ceux qui m’ont précédé – les Patriarches Michel et Fouad, les évêques auxiliaires et émérites, les vicaires patriarcaux, les supérieurs, les abbés, les prêtres, les diacres permanents, les religieux et les religieuses, les communautés nouvelles, les différents mouvements et le saint peuple de Dieu. Une mention spéciale et toute ma prière aux séminaristes du diocèse, que j’espère rencontrer bientôt. Laissez-moi vous assurer également de ma pleine coopération avec l’AOCTS et la CELRA, dans l’esprit du synode.
Une pensée particulière aux jeunes. Ils sont l’avenir de notre Église et nous les regardons avec confiance et espérance. Je pense en particulier à ceux qui sont impliqués dans les diverses institutions du Patriarcat : dans les écoles, dans les paroisses et les universités. Ce sont des lieux importants de rencontre, de partage, et ils méritent toute notre attention. Ces lieux sont tels des sources inestimables qui permettent aux jeunes de construire leur rêve d’avenir ici, mais aussi des structures pour lesquelles il est nécessaire que nous tous, en toute clarté, transparence et solidarité, nous nous engagions afin de les soutenir.

Le salut « s’incarne » dans la rencontre : à la suite de l’invitation du pape François, je souhaiterais que jaillisse de Jérusalem, de cette Terre Sainte et blessée, pour nous et pour toute l’Eglise, cette capacité à se rencontrer et à s’accueillir les uns les autres, à construire des routes et des ponts et non des murs : entre nous et le Seigneur, entre les évêques et les prêtres, entre les prêtres et les laïcs, entre nous et nos frères des différentes Eglises, entre nous et nos frères et amis juifs et musulmans, entre nous et les pauvres, entre nous et tous ceux qui ont besoin de miséricorde et d’espérance. Alors seulement pourrons nous répondre pleinement à la vocation unique et universelle de l’Eglise de Jérusalem, Eglise des Lieux Saints.

« En commençant par Jérusalem » (Luc 24, 47), je voudrais être avec vous et pour vous, celui qui ouvre la route, celui qui promeut la culture de la rencontre, qui partage avec tous et chacun le défi de suivre Jésus dans la joie, pour le bien de l’Eglise et du monde.
Je suis sûr de pouvoir compter sur le soutien de vous tous, sur la prière des oasis contemplatives du diocèse et de tout le Peuple de Dieu. J’en ai infiniment besoin.
Que le Seigneur nous accompagne ensemble sur ce nouveau chemin.

+ Pierbattista

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter