Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Les-coptes-du-Sinai-menaces-par-des-groupes-djihadistes
      Les coptes du Sinaï menacés par des groupes djihadistes

Les coptes du Sinaï menacés par des groupes djihadistes

AL-ARISH – Les chrétiens coptes doivent quitter leurs maisons et abandonner la péninsule du Sinaï s’ils ne veulent pas mourir dans le cadre des prochaines attaques ciblées que les groupes djihadistes opérant sur zone s’apprêtent à lancer contre eux.


Selon l’Agence Fides, la menace, directe et sélective, a été diffusée au travers des réseaux sociaux par des militants des groupes djihadistes les plus enracinés dans cette partie de l’Egypte, tels que le groupe Ansar Beit al-Maqdis.

Dans leurs messages de menace – ainsi que l’indiquent des sources locales consultées par l’Agence Fides – les djihadistes déclarent explicitement que les coptes représentent un objectif ciblé de leurs violences, notamment du fait de leur soutien au Président Abdel Fattah al-Sisi, et par suite de leur contribution non marginale au consensus dont il jouit actuellement.

Des organisations sociales coptes telles que celle qui répond à Abanoub Gerges ont dénoncé la gravité des nouvelles menaces terroristes, demandant au Président al-Sisi de les prendre au sérieux et d’augmenter les mesures de protections concernant les églises et communautés chrétiennes présentes dans le Sinaï.

Entre temps, les hommes d’al Tarabin, la tribu bédouine la plus importante du Sinaï ont rendu publique voici quelques jours leur intention de combattre y compris par les armes les groupes djihadistes opérant dans la péninsule afin de bloquer leurs violences à l’encontre des civils, leur propagande visant à diffuser « une faux message sur l’islam » et leur dessein de transformer ce territoire en champ de bataille. Selon des analystes locaux, les attaques annoncées contre les coptes répondent à la volonté de fomenter une haine sectaire afin de mettre en crise l’unité nationale et de faire précipiter le pays dans le chaos, après l’échec des attaques contre les forces de police et militaires déployées sur zone.

Source : Fides

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

newsletter