Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Les-chretiens-celebrent-la-Talaat-al-Adhra-a-Haifa
      Les chrétiens célèbrent la Talaat al-Adhrà à Haïfa

Les chrétiens célèbrent la Talaat al-Adhrà à Haïfa

HAIFA - La traditionnelle procession mariale qui célèbre la montée de la Vierge – Talaat al-Adhrà en arabe – jusqu’au monastère Stella Maris a eu lieu ce dimanche 15 avril 2018 en présence de très nombreux fidèles venus de toute la Terre Sainte.


Noire de monde ! C’est le terme qui désigne parfaitement l’état de la rue en face du 80 Shderot Hameginin à Haïfa peu avant 16h. En effet, c’est pour l’un des événements les plus importants de l’année à Haïfa, que les chrétiens se sont réunis devant la paroisse latine. En tout, six groupes de scouts de toute la Terre Sainte ont fait le déplacement pour animer cette marche de 6 km jusqu’au monastère Stella Maris qui se situe en haut du Mont-Carmel. En plus des scouts, la traditionnelle procession mariale – célébrée tous les troisièmes dimanches de Pâques – était composée de quelques sœurs et pères du diocèse – carmes, latins, maronites et melkites – ainsi que des séminaristes de Beit Jala.

Lors de cette procession co-présidée par le père Hanna Kildani, Vicaire patriarcal en Israël, par Mgr Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal à Jérusalem et en Palestine, par Mgr Kamal Battish, par l’archevêque George Bakouni, par Mgr Salim Soussan, Vicaire général maronite et par le père Attilio Ghisleri, père supérieur des Carmes en Terre Sainte et du sanctuaire Stella Maris, de nombreux fidèles ont pu se relayer pendant tout le trajet afin de tracter la vierge jusqu’à Notre Dame du Mont Carmel, le tout au rythme des fanfares. Après plus de deux heures et demi de marche, la statue de la Vierge a été déposée au pied de l’autel sous les applaudissements et les cris de joie. Les fidèles se sont immédiatement pressés autour d’elle pour pouvoir frotter un vêtement contre elle ou tout simplement la toucher du bout des doigts.

Le Vicaire en Israël a ensuite rappelé que cette procession est une « procession d’action de grâce car la Sainte Vierge a protégé la ville de Haïfa durant la 1èreguerre mondiale ». En effet, c’est à ce moment-là que les fidèles ont entrepris la première procession mariale qui a eu lieu jusqu’au sanctuaire de la ville en gage de leur gratitude. Il a enchainé en rappelant qu’elle est aussi « une demande de protection pour la ville, la Galilée, la Terre Sainte et tout le Moyen-Orient ». Une manière de rappeler les différents conflits qui font rage dans la région que ce soit en Syrie ou directement en Terre Sainte.

Vivien Laguette pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

newsletter