Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Les-anciennes-carrieres-a-l-interieur-du-Saint-Sepulcre
      Les anciennes carrières à l’intérieur du Saint-Sépulcre

Les anciennes carrières à l’intérieur du Saint-Sépulcre

JERUSALEM - Une visite avec le Studium Biblicum Franciscanum à certains endroits moins connus de Jérusalem. À l’intérieur de la basilique du Saint-Sépulcre, il y a des traces de plus de deux mille ans.


« Jésus a souffert à l’extérieur de la porte », dit saint Paul dans la lettre aux hébreux. Ou même "Jésus sortit de la ville vers un lieu appelé Calvaire, en hébreu Golgotha", rapporte l’Evangile de Jean. Dans les Saintes Écritures, on peut trouver plusieurs indices géographiques, liés à la passion et à la mort du Christ. On peut trouver certains d’entre eux, encore aujourd’hui, dans le sous-sol de la Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

En participant à une excursion du Studium Biblicum Franciscanum, dans des lieux parfois inaccessibles aux pèlerins , il est possible de faire un voyage dans le temps. Nous avons ainsi vérifier que les lieux qui seraient ensuite devenus le calvaire et le Saint-Sépulcre faisaient partie à l’origine d’une carrière de pierres de construction qui est encore visible en trois endroits.

Fr. GIANANTONIO URBANI, ofm
Studium Biblicum Franciscanum
« Nous nous trouvons dans la citerne de Sainte-Hélène, propriété des coptes, l’Eglise égyptienne. Ici nous pouvons voir la transformation d’une carrière de pierre avec ses coupes en une citerne d’eau, qui recueille l’eau, évidemment celle d’aujourd’hui ».

La transformation en citerne est l’un des destins possibles des anciennes carrières. Celle-ci, qui remonte vraisemblablement au premier siècle avant JC, montre au moins trois différentes couches de plâtre, une trace de l’interruption des coupes.
Les caractéristiques du lieu (y compris la pénétration continue de l’eau du plafond) garantissent une acoustique exceptionnelle.

En descendant sous la chapelle arménienne de la basilique du Saint-Sépulcre, vous pouvez voir une autre trace de l’ancienne carrière. Le même type de roche affecte toute la région, par conséquent, il est probable que c’est la même roche dans laquelle le tombeau de Jésus a été taillé.

Fr. GIANANTONIO URBANI, ofm
Studium Biblicum Franciscanum
« Nous sommes dans la chapelle de Sainte-Hélène et Saint-Dismas, un des deux larrons qui ont été crucifiés avec Jésus. Au fond, nous avons la chapelle de Saint-Vartan, où l’on trouve une autre zone dédiée à la coupe et à la taille de la pierre. La tradition de l’Eglise a ici de très grands lieux de pèlerinage, dont on trouve des signes de l’époque byzantine tel ce graffiti de ‘Domine ivimus’- un bateau stylisé qui dit d’être arrivé au lieu saint - et avec les croix que l’on trouve le long de l’escalier descendant dans cette zone, où chaque pèlerin a laissé son vœu, confié à la passion du Seigneur ".

La chapelle latine de Sante Hélèna est l’endroit où, selon la tradition, la Sainte Croix a été trouvée. Les bois des crucifix étaient en effet jetés ici. La couleur plus foncée des roches et des traces de fresques sur les murs sont un autre signe de la dévotion qui s’est prolongée au cours des siècles et un indice de l’historicité des évangiles.

Source : www.CMC-terrasanta.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

newsletter