Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Le-site-probable-du-proces-de
      Le site probable du procès de Jésus découvert à Jérusalem

Le site probable du procès de Jésus découvert à Jérusalem

JERUSALEM - Il est dit dans les Évangiles que Jésus, avant d’être crucifié, fut jugé. Des archéologues israéliens, rapporte un récent article du Washington Post, pensent avoir découvert le lieu où se serait déroulé le procès de Jésus à Jérusalem. Si le lieu était confirmé comme ayant abrité le procès de Jésus, il pourrait revêtir une importance capitale pour les chrétiens.


Situé dans la partie ouest de la vieille ville de Jérusalem, le site a été mis au jour dans un immeuble jouxtant le musée de la Tour de David, où autrefois s’élevait le palais d’Hérode.

D’après le Washington Post, des travaux d’extension du musée de la Tour de David avaient été envisagés il y a 15 ans, mais les fouilles avaient été interrompues au gré des guerres et des difficultés de financement. Mais, en creusant soigneusement dans un immeuble contigu au musée de la Tour de David, les archéologues israéliens ont découvert quelque chose d’extraordinaire : les vestiges du palais correspondent à l’une des plus célèbres scènes du Nouveau Testament, le procès de Jésus !

Robert D. Miller, professeur associé en Écriture Sainte de l’Université catholique d’Amérique, pense qu’il s’agit bien du site du procès de Jésus : « Je suis d’accord avec la plupart des spécialistes qu’il est plus que probable, bien que pas définitif, que l’endroit où ont été menées les fouilles corresponde au lieu où Jésus a été jugé devant Pilate. La plupart des spécialistes situent le "praetorium", le prétoire de Pilate, là où est la Tour de David. Les vestiges découverts aujourd’hui seraient alors les murs et sols du praetorium. »

Le débat sur le site du procès continue entre les chefs spirituels chrétiens, les historiens et les archéologues. Des questions sur le lieu viennent des interprétations diverses des Évangiles, qui décrivent comment Jésus de Nazareth a été amené devant Pilate dans le praetorium, le prétoire qui désigne la tente du général d’un camp romain, en somme une caserne militaire. Mais d’autres exégètes pensent que le lieu du procès serait dans les baraquements miliaires, d’autres que le général romain aurait été un invité dans le palais construit par Hérode ; tout est question d’interprétation.

Aujourd’hui, historiens et archéologues sont certains que le palais d’Hérode était situé dans la partie ouest de la vieille, où se trouvaient le musée de la Tour de David et la prison de l’époque ottomane.

Pour Shimon Gibson, professeur d’archéologie à l’Université de Charlotte en Caroline du Nord, le procès a bien eu lieu dans l’enceinte du palais d’Hérode. Dans l’Évangile de Jean, le procès est décrit comme se déroulant près d’une porte et sur un sol cahoteux, détails qui cadrent parfaitement avec les découvertes des archéologues : « Il n’y a, bien sûr, aucune inscription indiquant que le procès s’est bien passé ici, mais, déclare Gibson au journal, tout – les constatations archéologiques et les Évangiles – tombe en place et fait sens ».

Le musée propose déjà des visites des découvertes révélées au fil des ans. Si le lieu était confirmé comme ayant abrité le procès de Jésus, il pourrait revêtir une importance capitale pour les chrétiens.

Pour consulter cet article (en anglais), cliquez ici !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Documents joints

Agenda
septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017

newsletter