Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Le-point-sur-quelques-projets-soutenus-par-l-Ordre-du-Saint-Sepulcre
      Le point sur quelques projets soutenus par l’Ordre du Saint-Sépulcre

Le point sur quelques projets soutenus par l’Ordre du Saint-Sépulcre

Thomas McKiernan, qui préside la Commission Terre Sainte du Grand Magistère, présente dans un article publié en août 2016 sur le nouveau website de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre les projets en cours ou à venir, qui s’ajoutent à l’aide mensuelle apportée par l’Ordre à toutes les institutions du Patriarcat latin de Jérusalem (paroisses, écoles, établissements de santé, œuvres de communication…).


Un lycée en Israël

Il s’agit d’un projet sur trois ans, initié en 2015
Un projet commencé en 2015 est situé à Jaffa de Nazareth en Israël. Elle compte environ 14.000 habitants, tous arabes. 10.200 sont musulmans et 3.800 sont chrétiens soit 70% de musulmans et 30% de chrétiens. Il s’agit d’un projet en trois phases, pour réhabiliter l’école afin d’inclure un lycée avec une salle informatique, un laboratoire scientifique et une salle de sport interne. Pour atteindre ce but, il est nécessaire de déplacer la maison des sœurs et de déménager la résidence du prêtre dans le nouveau bâtiment de l’école maternelle. Ce sera le deuxième lycée que nous aidons en Israël, le premier étant à Rameh depuis environ trois ans.
La première phase a pris beaucoup de temps à cause des vastes et coûteux permis requis par le gouvernement israélien. La plupart de ces permis ont maintenant été obtenus et certains travaux ont commencé. Le coût de la phase 1 est évalué à 1.281.000 dollars. Cette phase a été maintenant ralentie mais les travaux continuent.

Une église en Jordanie

Une entreprise commune entre les paroissiens et l’Ordre
Un autre projet entrepris en 2015 est l’église et la salle polyvalente à Marj Alhamam en Jordanie, une région d’environ 30.000 habitants. Vous vous rappelez sans doute de mon rapport de l’an dernier que la paroisse compte environ 300 familles, 1500 paroissiens mais la population chrétienne globale de la région est d’environ 4000 personnes et l’église et la salle seront ouvertes à tous. Actuellement, nous avons uniquement une petite chapelle. Beaucoup des premiers travaux ont été payés par un bienfaiteur chrétien local et par les paroissiens, il s’agit donc d’une entreprise commune entre les paroissiens et l’Ordre. Le coût du projet s’élève à 495.000 dollars. Cela promet de devenir une très belle église.

Le Centre Notre-Dame de la Paix à Amman

Un lieu d’échanges et de partage pour l’Eglise en Jordanie
Egalement en 2015 a débuté le projet pour le Centre de conférence Notre-Dame de la paix près d’Amman en Jordanie. Le Centre Notre-Dame de la paix, ouvert en 2004 , est spécialisé dans le soin aux familles qui ont à charge des personnes ayant des capacités physiques et sociales très limitées. Alors que la Jordanie est actuellement le lieu le plus stable du Moyen-Orient, le Centre Notre-Dame de la paix est devenu un centre recherché pour les conférences et rencontres, y compris les retraites, rencontres de prêtres, scouts, église et groupes civiques. Il existait une structure partiellement complète que nous sommes en train de transformer en centre de conférences. Le coût est estimé à 141.000 dollars.

Une garderie pour les enfants de travailleurs étrangers en Israël

La collaboration de l’Ordre avec le Vicariat pour les catholiques de langue hébraïque
Le Vicariat pour les catholiques de langue hébraïque à Tel-Aviv nous a appris que des migrants et réfugiés devaient entreposer leurs enfants en bas âge pendant qu’ils allaient travailler pour gagner un maigre revenu pour leur famille. Souvent, 40 à 50 jeunes enfants étaient placés dans des pièces sans fenêtres ou avec la lumière éteinte (pour les maintenir endormis), surveillés par un travailleur non qualifié. Deux ou trois enfants meurent chaque mois. Grâce à l’intervention de notre Ordre, aux donateurs privés, à l’énergie du père David Neuhaus, Vicaire patriarcal, et à un important legs aux Etats-Unis, la terrible situation est en train d’être corrigée. La commission de Terre Sainte a découvert une situation dont tout le monde devrait avoir honte et aujourd’hui, nous pouvons être fiers face à une situation grandement améliorée. C’est seulement un exemple de la façon dont la commission de la Terre Sainte a étendu son mandat au-delà de la visite et de la construction de projets.

L’augmentation des salaires des enseignants

Une urgence pour sauvegarder la qualité de l’enseignement dans les écoles catholiques
Les cadres supérieurs du Patriarcat latin ont insisté pour que nous les aidions à augmenter les salaires pour les enseignants en Palestine et en Jordanie. Durant notre précédente visite des lieux, Mgr Maroun Laham, Vicaire patriarcal pour la Jordanie, nous avait fait part de sa grande tristesse de voir la perte de bons professeurs à cause des salaires de nos écoles. Une augmentation de salaire répartie sur 5 ans a été proposée par le patriarcat latin, laquelle augmentera en définitive le salaire moyen en Jordanie autour de 720$, et en Palestine autour de 1.060$. Le coût, cette année sera de 454.000$.
En plus de l’augmentation des salaires, le Patriarcat latin a aussi proposé des projets pour l’année 2016.

Trois nouveaux projets en 2016

Travaux pour deux écoles et une maison de retraite
Trois projets, en plus de l’augmentation des salaires, ont été présentés pour 2016, ce qui représentera un coût total d’1,5 million de dollars américains.

L’école maternelle à Hashimi n’est plus conforme à la loi jordanienne ; les maternelles doivent être au rez-de-chaussée afin que les enfants ne tombent pas à cause des marches. Si ce n’est pas fait, elle sera fermée. L’école à Tla’el Ali doit avoir une cour de récréation plus grande ou elle sera fermée aussi. Le coût estimé de ces deux projets est de 911.000$.

La requête finale est de compléter les dépenses courantes de la maison pour retraités à Taybeh, en Cisjordanie. La Patriarcat latin propose d’ajouter une aide financière à ce service aux actuels frais de fonctionnement annuels fournis par l’Ordre.

Source : www.oessh.va article posté le 5 août 2016

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter