Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Le-pain-de-Bethleem
      Le pain de Bethléem

Le pain de Bethléem

BETHLEEM - Dans un coin de Bethléem, sur la place de la Nativité, les parfums de l’excellence italienne se mêlent aux saveurs de cette terre sainte : la levure, les amandes, les dattes, le miel et les raisins secs. Des saveurs de deux traditions qui se rencontrent grâce à un projet de collaboration entre la commune de Bethléem, la Coopération italienne et la Fondation "Jean-Paul II".


Ce projet a vu la création d’une pâtisserie, qui a ouvert ce dimanche 13 décembre permettant à de jeunes Palestiniens de trouver un nouvel emploi et de suivre les enseignements d’un chef pâtissier appliqué à leur transmettre la tradition italienne du Grand Levain, avec quelque chose en plus : le made in Bethléem.

CESARE LAZZINI
Pâtissier - Massa Carrara
Je n’aurais jamais pensé venir jusqu’à ici (..) pour partager le savoir-faire italien, comme je le faisais dans ma propre pâtisserie : avec le savoir-faire italien, notamment un levain spécial, nous pouvons faire se lever du grand levain. Partager ce savoir-faire c’est les aider à apprendre un nouveau métier et ainsi avoir une ressource économique, tout en en faisant bénéficier les pèlerins qui viennent en Palestine.

Le défi de mélanger les ingrédients secrets de la confiserie italienne aux ingrédients typiques de la région est bien relevé. Une explosion de milles saveurs à déguster.

CESARE LAZZINI
Pâtissier - Massa Carrara
Ce fut des journées intenses, parce que nous avons travaillé jour et nuit (..) et nous avons développé cette nouvelle saveur, celle faite de dates et de miel, avec des ingrédients un peu lié à la particularité de cette terre. Pour moi, ce fut une aventure, ce fut magnifique de travailler avec eux, ils se sont énormément impliqués, ce sont des jeunes incroyables. »

HANNA MORQOS
Apprenti pâtissier
« La pâtisserie est quelque chose de formidable et il y en a nulle part ici en Terre Sainte. Je suis très heureux d’avoir appris quelque chose comme ça, qui n’existe pas ici… C’est unique ! »

P. IBRAHIM FALTAS, ofm
Econome de la Custodie de Terre Sainte
Regardez, c’est véritablement une pâtisserie italienne. Nous avons fait des croissants, des croquants aux amandes, quelque chose de délicieux. Je pense que tout le monde est content de ce projet, nous avons fait travaillé de nombreux jeunes (...) et puis le pain de Bethléem, le panettone de Bethléem, est frais, il est bon, aussi avec des dates, un fruit qu’on ne trouve pas partout.

L’heureux mélange des traditions a donné naissance, dans la ville du Sauveur et la veille de Noël, à une pâtisserie unique en son genre, le « pain de Bethléem ».

DAVIDE LA CECILIA
Consul général d’Italie à Jérusalem
Nous sommes particulièrement satisfaits de ce beau travail. Ceci est la deuxième partie d’un projet pour la formation du personnel palestinien. Il y a eu d’abord la crème glacée, puis cette pâtisserie qui fait de délicieux gâteaux comme celui que j’ai à la main, le panettone de Bethléem que l’on appelle Al Zaki, ce qui signifie en arabe "délicieux".

P. IBRAHIM FALTAS, ofm
Econome de la Custodie de Terre Sainte
Nous remercions tous ceux qui ont pris part à la réalisation de ce projet. Je pense qu’aujourd’hui c’est un rêve qui pour beaucoup de jeunes, pour beaucoup de gens, se réalise ici à Bethléem.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

newsletter