Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Le-Pere-Neuhaus-prend-la-defense-de-14-adolescents-philippins
      Le Père Neuhaus prend la défense de 14 adolescents philippins

Le Père Neuhaus prend la défense de 14 adolescents philippins

ISRAEL – Le père David Neuhaus, Vicaire patriarcal latin pour les catholiques hébréophones, a publié une lettre ouverte à M. Aryeh Deri, Ministre de l’Intérieur de l’Etat d’Israël, dans le journal HaAretz du 9 février 2017. Il y interpelle l’homme d’état sur le décret relatif aux enfants de demandeurs d’asile. Ces enfants, nés en Israël de travailleurs migrants sont considérés inéligibles à la résidence et sont confrontés à une expulsion immédiate avec leurs familles. Dans sa lettre, le prêtre rappelle comment les Philippines ont accueilli et sauvé plus de 1 300 Juifs qui fuyaient l’Europe dans les années 1930.


"Cher M. Aryeh Deri,

Il n’est pas dans mon habitude de faire se rencontrer des politiciens entre eux. Cependant, dans le cas présent, je crois qu’il serait essentiel que vous, l’honorable Ministre de l’Intérieur de l’État d’Israël, vous découvriez un ancien président des Philippines, M. Manuel Quezon. Pour être tout à fait honnête, j’avais à peine entendu parler de Quezon avant d’être invité à la Première d’un nouveau documentaire très complet relatant l’implication de Quezon dans le sauvetage de 1302 Juifs fuyant l’Allemagne nazie avant et pendant la Shoah.

Le film « Open Door », produit par le célèbre réalisateur philippin Noel Izon, présente des interviews particulièrement émouvantes avec les derniers survivants juifs qui ont bénéficié de l’effort philippin pour sauver les Juifs de leurs persécuteurs en Europe. Des hommes et des femmes âgés, souvent émus aux larmes, parlent de ces années passées, alors qu’ils n’étaient encore que des enfants, dans un refuge sûr, loin de l’enfer de l’Europe en guerre. Un juif âgé déclare : « Non seulement je conserve mon passeport philippin, mais j’ai insisté pour que mes enfants renouvellent leurs passeports philippins, cette terre n’était pas ma terre mère mais ma terre adoptive ».

A l’origine, Quezon avait prévu de prendre beaucoup plus de Juifs. La guerre, faisant rage, a limité les possibilités et c’est finalement un petit nombre, 1302 Juifs, qui sont arrivés sur ces îles qui composent le pays. L’amitié de Quezon avec le gouverneur américain et certains juifs immigrés aux Philippines, qui étaient arrivés avant la guerre, a donné naissance à cet acte audacieux et généreux : accueillir des réfugiés juifs, leur fournir des logements, du travail et leur permettre de rester aussi longtemps que nécessaire.

Cher Monsieur Deri, je ne vous recommande pas seulement de vous pencher avec attention sur l’histoire de M. Quezon, mais je fais appel à vous en tant que Juif, en tant qu’Israélien et en tant qu’être humain, au nom de quatorze enfants de onze ans. Vous avez décidé qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’État d’Israël. Ces jeunes sont tous nés ici, ne parlent presque que l’hébreu, voient ce pays comme leur patrie et n’ont qu’un rêve : construire leur foyer ici, contribuer au développement et à la prospérité de notre pays. J’ajoute : ils sont tous d’origine philippine.

La génération de leurs grands-parents a ouvert les Philippines aux Juifs afin que ceux-ci échappent à la Shoah. Leurs parents sont venus ici pour prendre soin de nos personnes âgées, handicapées et malades et le font jour après jour avec dévouement et amour.

Beaucoup d’entre eux ont laissé derrière eux leurs parents âgés, leurs proches handicapés ou malades pour s’occuper des nôtres. Les enfants se voient comme faisant partie de ce que nous sommes.

Cher Monsieur Deri, je suis sûr qu’en nous rappelant le passé, il nous est possible d’ouvrir nos cœurs et nos esprits pour comprendre qu’en déportant ces enfants ou tout autre enfant de travailleurs migrants philippins, nous nous livrons à un acte cruel et inhumain qui trahit la mémoire de la bonté et de la générosité. S’il vous plaît, monsieur le Ministre, regardez le film et changez le décret.

Cordialement,

Rev. David Neuhaus SJ, Vicaire patriarcal latin

P.S. Je ne peux pas promettre de ne pas écrire à nouveau sur les autres demandeurs d’asile de ce pays. Ceux qui ont fui le génocide au Darfour et ceux qui ont fui le sinistre régime d’Erythrée et ses salles de torture et ses cachots sont sûrement les vrais frères et sœurs de ces Juifs qui ont fui et ont trouvé refuge ici loin des persécutions parce qu’ils étaient juifs. Qu’en est-il de leurs frères et sœurs qui partagent un même destin ?"

Traduit de l’anglais par la rédaction du Patriarcat latin pour www.lpj.org

Lire la lettre ouverte surHaAretz

Voir le documentaire « Open Door »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter