Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/La-reunion-de-printemps-2017-du-Grand-Magistere
      La réunion de printemps 2017 du Grand Magistère

La réunion de printemps 2017 du Grand Magistère

ROME - Les membres du Grand Magistère se sont réunis les 3 et 4 mai, à Rome, autour du cardinal Edwin O’Brien, Grand Maître, en présence de l’Administrateur Apostolique du Patriarcat Latin de Jérusalem, Mgr Pierbatistta Pizzaballa.


Cette session de prière et de travail a été l’occasion pour le Grand Maître de remercier vivement le Gouverneur Général Agostino Borromeo, dont le mandat se termine fin juin, et d’accueillir officiellement son successeur, l’ambassadeur Leonardo Visconti di Modrone, membre du Grand Magistère, qui prendra ses fonctions le 29 juin 2017. Les participants, émus par cette annonce, se sont levés pour faire une longue ovation au Professeur Borromeo, après que le cardinal ait loué ses qualités d’intégrité et de foi, lui demandant de bien vouloir continuer à faire bénéficier le Grand Magistère de son expérience, notamment en vue de la prochaine assemblée quinquennale mondiale des responsables de l’Ordre, la « Consulta ».

Les travaux de cette réunion de printemps ont commencé par une présentation sommaire du bilan de l’année écoulée, faisant apparaître un résultat exceptionnel de 16,3 millions d’euros, manifestant une générosité des membres de l’Ordre jamais égalée dans l’histoire de l’institution, après trois années d’une croissance permanente des donations envoyées par les Lieutenances en faveur de la Terre Sainte.

L’enthousiasme et le dynamisme des Chevaliers et Dames dans le monde entier se trouve sans doute décuplés en raison d’une part de l’activité pastorale du Grand Maître, toujours présent aux invitations des Lieutenances, et aussi à cause des urgentes nécessités du diocèse de Jérusalem, exprimées par la voix de Mgr Pizzaballa. Celui-ci a présenté un rapport sur la situation dans les territoires du Patriarcat, qui vont de la Jordanie à Chypre en passant par la Palestine et Israël, soulignant l’importance du rapprochement oecuménique vécu lors de l’inauguration de l’édicule rénové du Saint-Sépulcre. La seconde partie de ces travaux de rénovation permettra d’approfondir encore ces liens entre les Eglises chrétiennes, catholique et orthodoxe en particulier.

L’Administrateur Apostolique, abordant divers autres sujets d’actualité, s’est félicité des réunions qui font avancer le projet d’un accord bilatéral permettant à Israël et au Saint- Siège de consolider leurs relations, spécialement au sujet du respect du statu quo pour les lieux saints chrétiens. Il a de plus confié son souci prioritaire concernant l’identité chrétienne de Jérusalem. Dans la Ville sainte les chrétiens ne sont en effet plus qu’une dizaine de milliers, dont à peine 5000 fidèles catholiques. Par rapport à l’orgnisation interne du patriarcat, l’Administrateur Apostolique prendra des décisions importantes fin juin, sur la base de ses échanges nombreux avec les prêtres, et des prochains résultats d’un audit mené par une société de conseil.

Le Père Imad Twal, responsable des services administratifs et comptables du Patriarcat, a ensuite exposé le budget du diocèse patriarcal, insistant sur les dépenses en faveur des réfugiés pour lesquels l’Eglise catholique a créé des postes de travail, par exemple dans la fabrication de chapelets faits à la main et vendus aux pèlerins (l’aide aux réfugiés à travers les paroisses représente la somme de 550.000 dollars). Il ressort globalement que l’année 2016 a été marquée par un excédent pour les institutions et le séminaire, permettant de compenser en partie le grand déficit d’ensemble, évalué à cinq millions de dollars, sans compter la dette de l’université de Madaba. Un plan quinquennal, guidé par une commission nommée par Mgr Pizzaballa, devrait bientôt favoriser le suivi de la gestion des écoles, oeuvre essentielle et stratégique de l’Eglise en Terre Sainte qui souffre encore d’un manque de coordination.

Président de la Commission Terre Sainte, Thomas McKiernan est intervenu pour faire le point sur les projets 2017 du Grand Magistère, constitués comme désormais chaque année par le soutien financier aux salaires des enseignants (plus de 500.000 dollars), par le chantier de l’église de Jubeiha (près d’un million de dollars) et par celui de l’école de Naour (environ 200.000 dollars).

Les comptes du Grand Magistère étaient aussi à l’ordre du jour. L’Ingénieur Pier Carlo Visconti et le Professeur Pierre Blanchard, se sont réjouis du résultat 2016, qui s’élève à plus de 17 millions en comptant les intérêts bancaires et les loyers (quatre millions de plus que l’année précédente), tandis que les dépenses sont à la baisse, représentant 7,64% du budget, ce qui permet d’aider toujours plus efficacement la Terre Sainte confrontée de plein fouet aux effets de la crise au Moyen-Orient.

Le Chancelier Alfredo Bastianelli prit à son tour la parole, montrant une stabilité dans les statistiques de l’Ordre au vu des chiffres actuellement disponibles, avec environ 15.000 Chevaliers, 9.000 Dames et 4.000 ecclésiastiques, répartis sur les cinq continents, pour moitié en Amérique.

Par ailleurs il fit part de sa volonté de mettre en oeuvre une charte graphique au niveau international, afin d’unifier l’image universelle de l’Ordre. Les activités de communication, sur lesquelles il est chargé de veiller, se développent grâce au nouveau site internet en cinq langues, ainsi qu’au moyen de la revue annuelle et du bulletin d’information trimestriel (Newsletter), publications toutes deux nouvellement intitulées La Croix de Jérusalem. Un livret spirituel, réalisé par le Service Communication du Grand Magistère en lien avec le Cérémoniaire, Mgr Fortunato Frezza, pourra aider cette année les membres de l’Ordre à vivre une heure d’adoration le long de la Via Dolorosa, aux intentions du Patriarcat et de la paix en Terre sainte.

La session s’est terminée avec des nouvelles générales, venues d’Australie, du Brésil et des pays scandinaves, et par un débat sur le thème de la prochaine Consulta, assemblée des responsables de l’Ordre qui se tiendra à Rome en novembre 2018

Source : www.oessh.va

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

newsletter