Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/La-maison-de-retraite-Notre-Dame-des-Douleurs
      La maison de retraite Notre Dame des Douleurs

La maison de retraite Notre Dame des Douleurs

ABU DIS - A la périphérie du Mont des Oliviers, à Jérusalem, se trouve depuis 60 ans la maison de retraite Notre Dame des douleurs, un centre d’accueil pour personnes âgées. Le centre a été fondé par la Congrégation française des Filles de Notre-Dame des Douleurs, suivant le charisme de l’ordre de servir et de prendre soin des personnes âgées.


P. JEAN-FRANÇOIS CLAUS
Directeur de la Maison Notre Dame des Douleurs
“Notre mission est d’accueillir toutes les personnes âgées, même si elles sont démunies. Nous voulons prendre soin d’elles.”

Sœur MARY EDWARD
Supérieure Communauté Notre-Dame des Douleurs
“Je suis ici depuis quatre ans pour aider et servir les personnes âgées pour tous leurs besoins. Je tiens beaucoup à elles ; quand je les regarde c’est Jésus qui est là devant moi.”

La maison abrite cinquante personnes âgées, musulmanes et chrétiennes, de Jérusalem et de la Cisjordanie. Tous sont suivis par un personnel médical spécialisé et différents assistants. En plus des sœurs, il y a aussi des volontaires étrangers qui aident et font une expérience.

PHILIPPINES
Volontaire - France
" Je suis arrivé il y a deux mois pour rester un an. Je travaille ici en tant qu’assistante administrative, mais j’aide aussi par exemple à donner à manger aux personnes âgées. C’est merveilleux de travailler avec eux, c’est une nouvelle découverte pour moi. J’apprends beaucoup et les personnes âgées ont mille histoires à raconter !”

LURA
Pensionnaire de Notre Dame des Douleurs
“Je suis heureuse ici ! Je n’avais personne à la maison et je me demandais : Où puis-je aller maintenant que je suis seule ? Voilà pourquoi je suis venue ici.”

VIRGINIE
Pensionnaire de Notre Dame des Douleurs
“Je n’ai personne ... Ma fille vit à Dubaï, mon fils est dentiste en Grèce, mon neveu vit ici, mais il est malade. Parfois, les parents viennent me rendre visite et me faire sortir ... puis les sœurs avec nous sont si charmantes.”

Depuis 2004, la vie quotidienne de la maison de retraite et de ses habitants a été chamboulée par la construction de la barrière dite défensive, un mur de 9 mètres de haut qui sépare les territoires israéliens et palestiniens, et s’élève autour du centre.

P. JEAN-FRANÇOIS CLAUS
Directeur de la Maison Notre Dame des Douleurs
"L’existence du mur n’est pas facile pour nous, car la plupart de nos employés vivent de l’autre côté, et doivent donc demander un permis pour entrer ici. Le matin, cela leur prend beaucoup de temps pour venir. Avant ils mettaient 5 minutes, maintenant deux heures, ce qui est très pénible. "

Le mur n’a pas empêché les sœurs et les bénévoles de continuer à offrir leur service et de mener à bien leur mission. Chaque 15 septembre, ils célèbrent l’anniversaire de la fondation et reformulent leur intention d’accueillir avec amour et gratuité les personnes âgées de la région, qui sinon seraient abandonnées

La Maison dispose d’un nouveau site web : http://fnddcom.wixsite.com/fnddjerusalem

Vous pourrez y retrouver la dernière newsletter, l’histoire de la maison ou encore comment rejoindre notre équipe de bénévoles à Jérusalem.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
mai 2018 :

Rien pour ce mois

avril 2018 | juin 2018

newsletter