Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/La-delegation-apostolique-a-Jerusalem-et-en-Palestine-fete-ses-70-ans
      La délégation apostolique à Jérusalem et en Palestine fête ses 70 (...)

La délégation apostolique à Jérusalem et en Palestine fête ses 70 ans

JERUSALEM - Le 29 juin 2018, jour de la fête des saints apôtres Pierre et Paul, la délégation apostolique à Jérusalem et en Palestine, située sur le Mont des Oliviers, a reçu autorités civiles et religieuses pour célébrer le 70eanniversaire de la délégation ainsi que le 5eanniversaire du pontificat du pape François.


Généralement organisée à Notre Dame de France, c’est à la délégation apostolique même qu’a été organisée la réception visant à célébrer le 70eanniversaire du lieu. Etablie le 11 février 1948 – à quelques mois de la Nakba – sur le Mont des Oliviers et située jusqu’alors en Egypte au Caire, la délégation apostolique, placée à Jérusalem même, a permis à chacun des Délégués Apostoliques, représentant directs du Pape, d’être plus proches de l’Eglise locale et de mieux comprendre la situation en Terre Sainte. Ces représentants pontificaux ont le devoir premier de renforcer et de rendre plus efficaces les liens d’unité qui existent entre le Pape et les évêques de l’Eglise locale.

La délégation apostolique a accueilli pour cet évènement Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, Mgr Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal à Jérusalem et en Palestine, le père Francesco Patton, Custode de Terre Sainte, Sa Béatitude, le Patriarche Michel Sabbah, différents responsables d’Eglise et de communautés religieuses ainsi que les consuls généraux de France, d’Espagne, d’Italie et de Belgique. Cette réception a aussi été l’occasion de célébrer le 5eanniversaire du pontificat du pape François.

Dans son allocution, Mgr Leopoldo Girelli, Délégué Apostolique à Jérusalem et en Palestine, est revenu sur l’histoire de la délégation et a nommé la totalité des délégués qui l’ont précédé. Il a aussi rappelé les paroles de l’appel du Pape François au sujet de la ville de Jérusalem concernant les récents évènements, cet « appel sincère pour que tous s’engagent à respecter le statu quo de la ville, conformément aux résolutions pertinentes de l’Organisation des Nations Unies ». Il a conclu son discours en exposant les rôles de la diplomatie du Vatican : « mission spirituelle avec divers objectifs, dont la défense de la liberté religieuse, de la dignité humaine et des droits de l’homme, ainsi que la promotion de la réconciliation et de la paix, et la protection de l’environnement. »

Pour célébrer ces deux anniversaires, les personnes présentes ont eu la possibilité de visiter le lieu où le Pape Paul VI et le Patriarche Athénagoras Ier de Constantinople se sont rencontrés lors d’une entrevue historique. Après plus d’un demi millénaire, ce 5 janvier 1964 fut la première rencontre des primats des Eglises de Rome et de Constantinople depuis le Concile de Florence de 1439.

Vivien Laguette pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

newsletter