Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/L-olivier-Badawi-un-arbre-a-l-histoire-millenaire
      L’olivier Badawi, un arbre à l’histoire millénaire

L’olivier Badawi, un arbre à l’histoire millénaire

BETHLEEM - Un olivier millénaire, considéré comme le plus ancien au monde, est la fierté d’un petit village près de Bethléem.


Ces dernières décennies, Walajeh, petit village de Cisjordanie situé au sud de Jérusalem, sur la route menant à Bethléem, connaît de nombreux changements dus à l’instabilité géopolitique de la région. Seul un olivier semble avoir continuer à exister, inchangé, pendant des centaines, voire des milliers d’années.

ABDUL RAHMAN ABU-TIN
Président du Conseil Municipal
L’histoire de cet olivier est enracinée depuis les temps les plus anciens. C’est une longue et vieille histoire, vieille de quelques milliers d’années, et qui a donné à cet arbre quelque chose de « sacré ».

Nous savons que dans les contes populaires, certains éléments, prenant une valeur particulière, se sont transformés en légendes ; eh bien cet olivier est considéré comme un témoin très important du village, et nous voulons le préserver et le protéger ainsi que ce qui l’entoure. Nous avons formé un comité et nous envisageons un projet pour mettre en valeur son histoire avec celle du village.
En collaboration avec les Nations Unies, nous avons présenté notre projet au Ministère du Tourisme palestinien dans l’espoir d’obtenir le soutien nécessaire, aussi bien d’un point de vue moral que matériel, pour être en mesure de le mettre en œuvre.

L’arbre, considéré comme le plus ancien au monde et semblable à 10 oliviers mis ensemble, est d’environ 12 mètres de haut et de 25 de diamètre. Il couvre une surface de 250 mètres carrés de telle sorte qu’à midi son ombre recouvre le domaine tout entier.

SALAH ABU ALI
Gardien de l’arbre
L’olivier « Badawi » est appelé ainsi en mémoire « Ahmed al-Badawi », un sage du village qui restait assis sous cet arbre pendant des journées entières. Exactement comme nous sommes assis aujourd’hui. Nous parlons de faits qui remontent à 100 ou 200 ans.

SALAH ABU ALI
Gardien de l’arbre
Pour ce qui regarde l’âge de l’arbre, certains savants se disputent tandis que selon le Ministère de l’Agriculture palestinien il a entre 3500 et 4000 ans. Avant la guerre de 48, les gens venaient ici, organisaient des banquets et préparaient des repas sous son ombre, pour les distribuer aux pauvres ou aux personnes déplacées vivant dans cette région.
Son huile est parmi les meilleures au monde et ses olives sont différentes de celles de tous les autres arbres de la région ...

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter