Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Jordanie-la-paroisse-de-Saint-Paul-de-Jubeiha-aura-bientot-une-eglise
      La paroisse de Saint-Paul de Jubeiha aura bientôt une église !

La paroisse de Saint-Paul de Jubeiha aura bientôt une église !

AMMAN- Dans le nord d’Amman, la paroisse Saint-Paul de Jubeiha s’apprête à inaugurer la première partie de sa nouvelle église en construction. Une grande joie pour les paroissiens, après 35 années d’attente. Cet ambitieux est bientôt soutenu par l’Ordre du Saint-Sépulcre.


« Il y a 30 ans, il n’y avait que des arbres »

Tout au nord d’Amman, en périphérie de la ville, s’élève la grande bâtisse qui abrite l’école et la paroisse de Saint-Paul de Jubeiha . Dans ce quartier de la capitale jordanienne encore en pleine mutation, l’urbanisation grignote peu à peu la campagne. Le Père Tarek, curé de la paroisse nous explique : « Il y a 30 ans, il n’y avait que des arbres. Puis le père Labib, est arrivé et a commencé a prier, d’abord des dans différentes maisons successives puis dans ce bâtiment construit en 1991 ». Peu à peu, la communauté chrétienne de Saint Paul de Jubeiha s’établit. En 1993, le père Labib termine les travaux d’une école mixte ; un établissement qui accueille aujourd’hui 700 élèves, chrétiens et musulmans confondus. Dans le même bâtiment, au deuxième étage, le père y célèbre la messe dominicale et la communauté grandit. « De nombreuses familles des villages aux alentours ont immigré ici dans cette zone un peu moins peuplée. Alors qu’on comptait 1200 familles il y a cinq ans, on en dénombre désormais 1500, soit près de 7500 fidèles ». La densité de la paroisse s’explique aussi par sa diversité : orthodoxes, latins et syriaques s’y retrouvent pour la même messe le dimanche.

Une église pour accueillir cette grande communauté

Au fil du temps, le deuxième étage du bâtiment existant commence à se faire petit. Aussi, en 2013, grâce à l’aide d’un donateur local, les paroissiens se lancent dans le projet de construction d’une nouvelle église en face du bâtiment existant. Malheureusement, les travaux sont brutalement stoppés en septembre 2014, faute de fonds.

« Pendant deux années, rien n’a avancé. Durant cette période, nous avons continué à célébrer régulièrement quelques messes dans l’église non terminée. Nous avons tellement prié pour que les travaux reprennent » explique le père Tarek. Au printemps 2016, les fidèles avaient ainsi tout organisé pour célébrer Pâques dans la structure en chantier ; un évènement marquant pour toute la communauté, qui ne fut pas sans risques, les intempéries n’ayant pas laissé le chantier indemne.

Pour mettre fin à cette situation provisoire, le père Tarek et l’ensemble des paroissiens se sont alors mobilisés pour récolter des fonds. Une campagne qui a permis de récolter près de 220 000 JD, soit une somme suffisante pour initier la reprise des travaux mais trop faible pour les mener à termes. Pour terminer cet ambitieux projet, de nouveaux fonds sont nécessaires. Aussi, ce jeudi 27 avril, le Docteur Brümmer et Cornelia Kimberger, respectivement lieutenant et présidente de la commission Terre Sainte de la lieutenance allemande des Chevaliers du Saint Sépulcre sont venus visiter les travaux afin d’apporter leur soutien.

L’inauguration du rez-de-chaussée prévue cet été

Grâce aux fonds récoltés par les paroissiens, la construction a donc repris en octobre 2015. « Nous sommes tellement heureux. » confie le père Tarek. « Cela fait 35 ans que nous attendons notre église, vous vous rendez compte ? « En face du bâtiment existant, le chantier bat son plein et la bétonneuse tourne à plein régime. Pensée sur deux étages, la future église comportera une immense salle paroissiale au rez-de-chaussée ainsi qu’une spacieuse église au premier étage. Le Père Tarek, confiant, souhaiterait inaugurer la partie basse dès cet été. Pour y arriver, le bureau des projets du Patriarcat latin cherche des fonds suffisants pour terminer le premier étage ainsi que pour le matériel liturgique.

Source : www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter