Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Israel-les-ecoles-chretiennes-sont-en-greve
      Israël : les écoles chrétiennes sont en grève

Israël : les écoles chrétiennes sont en grève

ISRAEL- Les écoles chrétiennes d’Israël entament une grève illimitée à partir de ce mardi 1er septembre, jour de rentrée des classes. Elles entendent ainsi protester contre les politiques jugées "discriminatoires" de l’Etat israélien à leur encontre.


En cause ? Les restrictions budgétaires imposées depuis plusieurs années par l’Etat hébreu. Le budget alloué à ces écoles a diminué de 45%, déplore le Bureau des Ecoles chrétiennes, contraignant les établissements à augmenter les frais de scolarité à la charge des familles, dont les revenus, souvent inférieurs à la moyenne nationale, peinent à suivre. Cette situation, déjà difficile, s’est aggravée l’année dernière, lorsque de nouvelles réglementations du Ministère ont imposé une limite à la contribution des familles. Pour les responsables d’établissements, de telles mesures ne signifient rien de moins que la mort programmée des écoles chrétiennes en Israël.

Echec des négociations

Pendant plus de huit mois, de longues et intenses tractations ont été menées tambour battant, entre le Comité du Bureau des Ecoles chrétiennes et le Ministère israélien de l’Education, avant que ce dernier ne propose aux écoles chrétiennes de devenir des écoles publiques. Proposition catégoriquement rejetée par le BEC, y voyant “la fin de l’entreprise éducative chrétienne” et “un coup tragique porté à la presence chrétienne en Terre Sainte”.

En mai dernier, une manifestation sans précédent avait alors rassemblé plusieurs centaines de personnes, dont des représentants d’Eglise, devant le siège du Ministère israélien de l’Education, sans que celui-ci ne montre des signes de fléchissement.

Devant l’échec des négociations, le Président Rivlin avait convoqué une réunion de médiation entre les parties concernées, en présence du ministre de l’Education, Naftali Bennett. Cette rencontre, pourtant jugée “positive” dans un premier temps n’aurait été, selon le Comité du BEC, qu’un prétexte “pour gagner du temps” et “mettre fin à la protestation”.

Dernière option : la grève

La grève se présente donc comme le dernier recours, le plus efficace tout au moins, pour faire valoir les intérêts des écoles. Le BEC affirme y avoir “longuement réfléchi”, et compte sur la compréhension des familles.

Les écoles seront donc fermées à partir du mardi 1er septembre ; plusieurs manifestations devraient également avoir lieu. Le BEC affiche sa détermination et assure qu’il ne s’arrêtera qu’après avoir obtenu pleine satisfaction quant à ses revendications.

Les écoles chrétiennes accueillent, depuis de très nombreuses années, quelque 30 000 élèves, chrétiens et musulmans, leur dispensant un enseignement de qualité basé sur les valeurs chrétiennes d’amour et de fraternité. Elles sont classées comme “reconnues mais non publiques” par le ministère israélien de l’Education.

Sources : Manuella Affejee pour www.lpj.org & Radiovaticana

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

newsletter