Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Gaza-premiere-etape-de-la
        Gaza : première étape de la Coordination Terre Sainte

Gaza : première étape de la Coordination Terre Sainte

GAZA - Une quarantaine d’évêques et de représentants de Conférences épiscopales du monde entier sont arrivés ce samedi 10 janvier pour une intense visite de cinq jours auprès de la communauté chrétienne locale. Le dimanche 11 janvier, après maintes prières et péripéties au check-point, la Coordination est entrée dans Gaza.


La 15ème réunion annuelle de la Coordination des évêques catholiques se déroule actuellement, du 10 au 15 janvier 2015. Cette année, la réunion a souhaité mettre l’accent sur la situation des chrétiens vulnérables. Une visite de solidarité. A l’invitation du patriarche Fouad Twal, la Coordination visitera Jérusalem, Gaza, la ville israélienne de Sderot, la vallée de Crémisan ainsi que d’importantes œuvres chrétiennes en Terre Sainte (le Caritas Baby Hospital, l’institut Ephata Paul VI, le foyer Niño Dios tenu par le Verbe Incarné, etc).

Comme de coutume, sont présents les évêques des Conférences épiscopales de onze pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Afrique du Sud. Des organisations caritatives catholiques des Etats-Unis et du Canada, Pax Christi, ainsi que l’Ordre du Saint-Sépulcre sont également représentés.

Première étape du programme dimanche 11 janvier : la visite de la Bande de Gaza où vivent encore près de 2500 chrétiens dont 200 catholiques. Un territoire qui porte encore les stigmates de la guerre dévastatrice de l’été dernier. Et ce dimanche matin, traverser le check-point ne fut pas chose facile, les autorités israéliennes ayant d’abord empêché certains membres de la Coordination de pénétrer Gaza. Elles n’ont laissé passer que 10 personnes sur les 40 qui composent la délégation. Dix évêques sur douze ont d’abord été refoulés, avant de pouvoir rentrer à la tombée du jour, après une longue journée d’attente et de prière à la frontière. Finalement tous rentrés, évêques et représentants ont pu commencer enfin une visite riche en émotions et toucher de près la réalité et le quotidien des gazaouis.

La raison d’être de la Coordination a été résumée par le Patriarche Twal en trois mots : « les trois P », Pèlerinage, Prière, Projets. Il s’agit avant tout pour cette délégation internationale d’une visite-pèlerinage, rythmée par la prière et l’eucharistie quotidienne, auprès des plus nécessiteux, que ce soit la petite communauté chrétienne de Gaza, durement éprouvée par le conflit de l’été dernier, et qui fait face actuellement à des besoins de première nécessité au cœur de l’hiver, les israéliens de Sderot, exposés aux tirs de roquettes, ou les cinquante familles chrétiennes de Beit Jala menacées d’être privées de leur terres par la construction du mur de séparation.
Les Conférences épiscopales sont invitées également à la suite de cette visite à encourager les pèlerinages, à soutenir les projets visant à aider la communauté chrétienne locale, et enfin à plaider sur la scène internationale le soutien aux chrétiens du Proche Orient.

Dans son discours de bienvenue, le Patriarche Fouad Twal a remercié chaleureusement la Coordination pour son engagement et pour le soutien apporté à l’Eglise Mère de Jérusalem, un « émouvant signe de fraternité » a-t-il souligné. Il a rappelé les souffrances et les défis des chrétiens de Terre Sainte et du Moyen Orient, notamment la montée et la violence des fondamentalismes religieux, le chômage qui touche de plein fouet les jeunes, l’émigration, et enfin l’inquiétude et la désillusion des peuples quant aux politiques et aux processus de paix.

C’est à la fin du siècle dernier que le cardinal Jean-Louis Tauran a suggéré aux évêques de plusieurs pays de coordonner leur implication dans la vie des Eglises de Terre Sainte. Notamment aux évêques des pays qui ont été impliqués historiquement en Terre Sainte. Une activité qui ne se veut pas immédiatement politique, mais dont la motivation première est d’abord pastorale. La visite annuelle des Conférences épiscopales vient aussi rappeler aux autorités politiques israéliennes et palestiniennes en Terre Sainte que les catholiques du monde entier suivent attentivement la situation de leurs frères et sœurs de Terre Sainte.

Myriam Ambroselli pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

newsletter