Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Epiphanie-du-Seigneur-guides-par-l-Etoile-ils-arriverent-a-Bethleem
      Epiphanie du Seigneur : guidés par l’Etoile, ils arrivèrent à Bethléem

Epiphanie du Seigneur : guidés par l’Etoile, ils arrivèrent à Bethléem

BETHLEEM - A Bethléem, les fidèles ont célébré, avec la communauté franciscaine, l’Epiphanie du Seigneur, rappelant la visite des rois mages à l’Enfant-Jésus.


Gaspard, Melchior et Balthazar. Les rois mages qui font partie de la crèche eurent un rôle fondamental dans la naissance de Jésus. Venus de diverses parties du monde, ils reçurent la révélation que cet Enfant était le Messie, le sauveur.

Cette manifestation, ou Epiphanie, est célébrée le 6 janvier, ou le deuxième dimanche après Noël. A Bethléem, cette fête rassemble la communauté franciscaine et les fidèles locaux dans l’Eglise Sainte Catherine, attenante à la Basilique de la Nativité.

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
“L’Epiphanie ets une très belle fête, car c’est la manifestation de l’Enfant-Jésus à travers ceux qui réunissent l’humanité entière en une seule famille : tous les peuples de la terre viennent pour l’adorer. Ils apportent les biens les plus précieux : l’or, comme signe et reconnaissance de sa royauté, l’encens en reconnaissance de sa divinité et la myrrhe, en reconnaissance de sa vie offerte pour nous ».

La veille de l’Epiphanie, le Custode de Terre Sainte, le père Francesco Patton, a fait son entrée solennelle dans la ville de Bethléem. Sur la Place de la Mangeoire, il a été accueilli par les scouts, ainsi que par les autorités civiles et religieuses.

L’entrée s’est conclue par une célébration liturgique chez les franciscains.

Dans l’après-midi, les premières vêpres ont été chantées dans l’église Sainte Catherine.

Les franciscains et les fidèles se sont ensuite rendus en procession de la paroisse latine jusqu’à la Grotte de la Nativité.

Sur les notes du Magnificat, le custode a encensé l’étoile, signe de la naissance du Christ, ainsi que le lieu où il fut déposé dans la mangeoire.

La célébration répète chaque année le geste de ces astronomes, qui, guidés par l’étoile, trouvèrent et adorèrent le Sauveur.

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« De Bethléem, nous sommes de nouveau envoyés comme “mages” vers toute l’humanité, pour annoncer que le Sauveur est né, que notre vie en a été transformée, pour annoncer que nous devons nous engager, afin que cette paix qu’Il est venu apporter, devienne réelle et concrète dans notre monde et dans notre histoire ».

AYDA HAZBOUN
Chrétienne de Bethléem
“Chaque année nous fêtons à Bethléem, la fête de l’Epiphanie et nous accueillons le custode de Terre Sainte. Pour nous, l’Enfant Jésus est présent dans chaque cœur qui se transforme en une mangeoire pour l’accueillir ».

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter