Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Declaration-conjointe-des-chefs-des-Eglises-responsables-du-St-Sepulcre
      Déclaration conjointe des chefs des Eglises responsables du St Sépulcre (...)

Déclaration conjointe des chefs des Eglises responsables du St Sépulcre (français)

JERUSALEM - Voici la déclaration commune en français des chefs des Églises responsables du Saint-Sépulcre traduite de l’anglais, langue de diffusion.


" Nous, les chefs des Églises responsables du Saint-Sépulcre (Anastasis) et du statu quo qui gouverne les différents lieux saints chrétiens de Jérusalem – le Patriarcat grec orthodoxe, la Custodie de Terre Sainte et le Patriarcat arménien – suivons avec une grande inquiétude la campagne systématique contre les Églises et la communauté chrétienne en Terre Sainte, en violation flagrante du statu quo existant.

Récemment, cette campagne systématique et offensive a atteint un niveau sans précédent puisque la municipalité de Jérusalem a publié des avis scandaleux de collecte et des ordonnances de saisie d’avoirs, de propriétés et de comptes bancaires de l’Église pour des dettes présumées d’impôts municipaux. Ces décisions vont à l’encontre de la position historique des Églises dans la ville sainte de Jérusalem et de leurs relations avec les autorités civiles. Ces actions violent les accords existants et les obligations internationales qui garantissent les droits et les privilèges des Églises, dans ce qui semble bien être une tentative d’affaiblir la présence chrétienne à Jérusalem. Les plus grandes victimes seront les familles démunies qui vont devoir vivre sans nourriture ni logement, ainsi que les enfants qui ne pourront pas aller à l’école.

La campagne systématique contre les Églises et les chrétiens atteint maintenant son apogée et constitue un projet de loi discriminatoire et raciste qui vise uniquement les biens de la communauté chrétienne en Terre Sainte. Ce projet de loi odieux devrait se poursuivre aujourd’hui dans le cadre d’une réunion d’un comité ministériel qui, si cela est approuvé, rendrait possible l’expropriation des terres des Églises. Cela nous rappelle à tous les lois de même nature qui ont été promulguées contre les Juifs pendant les périodes les plus sombres de l’histoire de l’Europe.

Cette attaque systématique et sans précédent contre les chrétiens de Terre Sainte viole sévèrement les droits les plus fondamentaux, anciens et souverains, brisant l’équilibre fragile des relations entre la communauté chrétienne et les autorités depuis des décennies.

C’est pourquoi, et rappelant la déclaration des patriarches et chefs des Églises locales de Jérusalem, en date du 14 février 2018, et leur précédente déclaration de septembre 2017, en signe de protestation nous avons décidé de prendre une mesure sans précédent : la fermeture de l’Église du Saint-Sépulcre (Anastasis).

Ensemble avec tous les chefs d’Églises de Terre Sainte, nous sommes unis, fermes et déterminés dans la protection de nos droits et de nos biens.

Que l’Esprit Saint réponde à nos prières et apporte une solution à cette crise historique dans notre ville sainte.

Théophile III, Patriarche de Jérusalem
Francesco Patton, Custode de Terre Sainte
Nourhan Mannougian, Patriarche arménien de Jérusalem

25 février 2018″

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Actualités

Agenda
juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018

newsletter