Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Ce-lieu-ou-saint-Jean-Baptiste-a-probablement-commence-sa-mission
      Ce lieu où saint Jean-Baptiste a probablement commencé sa mission

Ce lieu où saint Jean-Baptiste a probablement commencé sa mission

TAFFUH - Découvrons l’antique village de Taffuh, dans la région d’Hébron, lieu où a vécu très probablement le précurseur de Jésus avant d’aller vivre au désert.


De nombreux endroits en Terre Sainte sont associés à la vie de saint Jean-Baptiste. En particulier, Ain Karem, sa ville natale, et le Jourdain, où Jésus lui-même est allé recevoir le baptême.

Il y a cependant un autre lieu important attaché à la figure de celui qui a précédé la venue de Jésus.

La partie sud de la Cisjordanie correspond au territoire assigné à la Judée ou à la tribu de Judée, dont la capitale était Hébron, où nous nous trouvons actuellement. Hébron, avec Bersabea, plus au sud, sont les deux villes où a principalement vécu Abraham.

C’est aussi la région où Jean-Baptiste aurait commencé sa mission. Dans la petite ville de Taffuh, il y a un peu plus de soixante-dix ans, a été découvert un lieu appelé « Ain el-Ma’moudiyeh » ou « fonts baptismaux ».

BERTRAND RIBA
Archéologue local
« Ce fond baptismal m’a immédiatement frappé parce que c’est le plus profond de Palestine. Et il y a un autre monument qui y est associé. C’est une église, un bâtiment monastique... et tout un complexe n’a pas encore été entièrement découvert (...). Ce sont des sites archéologiques inexplorés et rares dans cette région. »

Père EUGENIO ALLIATA, ofm
Archéologue du Studium Biblicum Franciscanum
« Malgré sa petite taille, l’église dispose d’un bain avec des marches pour y descendre... c’est assez profond pour que les gens puissent être immergés. C’est pourquoi l’endroit s’appelait « Moudiyeh », ce qui signifie « lieu d’immersion ».

Les vestiges archéologiques trouvés dans les environs correspondent toutefois à différentes périodes historiques.

JERÔME HAQUET
archéologue
« Le mur que vous voyez derrière moi date du Moyen-Age, des Croisades. Cette partie a été reconstruite par les croisés au XIIème siècle. Les fouilles révèlent aussi une période d’occupation byzantine, comme on peut le voir sur le sol de la mosaïque à l’extérieur et à l’intérieur du bâtiment. »

BERTRAND RIBA
Archéologue local
« Je me demande si le monastère a été construit dans cet endroit parce qu’il y existait déjà une tradition, ou si le monastère a donné naissance à cette tradition afin d’accroître son prestige et d’attirer les pèlerins sur leur chemin entre la mer et Hébron… »

Père EUGENIO ALLIATA, ofm
Archéologue du Studium Biblicum Franciscanum
« Les restes conservés à Moudiyeh remontent à une période antérieure à celle où les pèlerins ont commencé à se souvenir de la présence de Saint Jean-Baptiste en ce lieu du désert... Il est possible que cette mémoire ait commencé dans les temps anciens et qu’elle ait ensuite trouvé expression chez les voyageurs, même franciscains, aux XIVème et XVème siècles. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

newsletter