Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Appel-pour-la-quete-du-Vendredi-Saint-en-faveur-des-chretiens-de-Terre-Sainte
      Appel pour la quête du Vendredi Saint en faveur des chrétiens de Terre (...)

Appel pour la quête du Vendredi Saint en faveur des chrétiens de Terre Sainte

VIDEO - Le Cardinal Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, le Custode de Terre Sainte, l’économe de la Custodie rappellent l’importance de cette quête annuelle pour l’aide qu’elle apporte aux chrétiens de la région et dans l’entretien des Lieux Saints au bénéfice des pèlerins du monde.


Comme chaque année, le préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, le Card. Leonardo Sandri, a envoyé aux évêques du monde entier un appel pour la « Collecte pro Terra Sancta » du vendredi saint.

Edifier l’Eglise de Terre-Sainte, dans ses lieux de cultes et dans ses pierres vivantes est une responsabilité de toutes les Églises particulières de la chrétienté.

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Le premier à proposer une collecte, non pas pour le Vendredi saint, mais pour l’Eglise de Jérusalem, fut saint Paul qui, il y a presque 2000 ans, voulait ainsi exprimer le lien qui existe entre l’Eglise de Jérusalem et les Eglises dispersées dans le monde entier ».

S.Em. Card. LEONARDO SANDRI
Préfet de la Congrégation pour les Églises orientales
« Il est très important de soutenir les lieux de Jésus, parce que c’est une aspiration profonde de l’âme de chaque chrétien. En approchant ces lieux, nous écoutons sa voix avec l’écho de la réalité géographique que Jésus a vécue, mais ensuite il est important de soutenir l’œuvre de la Terre Sainte parce que la Terre Sainte n’est pas seulement des pierres antiques de musée, mais les pierres vivantes de nos communautés ».

P. RAMZI SIDAWI, ofm
Économe de la Custodie de Terre Sainte
« Notre plus grand défi est avant tout l’entretien des sanctuaires. Certains nécessitent un entretien extraordinaire et cela nous demande beaucoup d’efforts, d’énergie et de ressources ».

Dans sa lettre, le cardinal rappelle deux églises avec une attention particulière : celle de la Nativité et le Saint-Sépulcre. Toutes deux ont fait l’objet de restauration, avec l’aide et la générosité de beaucoup de gens. Mais les situations d’urgence ne s’arrêtent pas là.

P. RAMZI SIDAWI, ofm
Économe de la Custodie de Terre Sainte
« Le second est toujours celui des pierres vivantes de la Terre Sainte, nos paroisses et les écoles. Les écoles et les paroisses ont toujours beaucoup de nécessités qui demandent beaucoup de ressources de notre part ».

Et encore : l’accueil des pèlerins, les instituts d’étude et de recherche, et de nombreux œuvres en faveur des pauvres. Plusieurs réponses au contexte multi-religieux, politique et socioculturel particulier dans lequel la communauté catholique de Terre Sainte est appelée à vivre, avec ses différents visages, organisations et familles religieuses.

Le pèlerinage en Terre Sainte est moyen précieux pour la connaître et la soutenir tout en approfondissant sa foi.

Un souvenir particulier - dit la lettre - va à la petite communauté chrétienne du Moyen-Orient qui continue de soutenir la foi des réfugiés en Irak et en Syrie, en Jordanie et au Liban. Les visages de ces gens nous interrogent sur le sens de notre vie chrétienne, leurs vies éprouvées nous inspire.

P. RAMZI SIDAWI, ofm
Économe de la Custodie de Terre Sainte
« La Custodie a décidé de rester au Moyen-Orient et en Syrie et les frères ont voulu rester près des gens, c’est notre mission : nous ne pouvions pas laisser notre peuple, nos paroissiens en Syrie seul ».

S.Em. Card. LEONARDO SANDRI
Préfet de la Congrégation pour les Églises orientales
« Maintenant nous voyons tout cela. Nous souffrons de le voir ... mais nous devons nous dire : ‘Puis-je faire quelque chose ?’. Et votre participation à la Collecte vous permettra ainsi d’arriver à nos frères ».

P. RAMZI SIDAWI, ofm
Économe de la Custodie de Terre Sainte
« Mon appel à tous est la solidarité entre tous les chrétiens du monde, en ce moment où nous avons vraiment besoin de soutenir la présence chrétienne au Moyen-Orient ».

P. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Quand Paul a proposé cette première collecte, il a utilisé une très belle phrase. Il a dit : "Le Seigneur aime celui qui donne avec joie. Alors donnez selon la mesure, la conviction et la largeur de votre cœur". Ce geste de partage aujourd’hui est donc essentiel pour aider l’Église de Terre Sainte à vivre et à poursuivre sa mission pastorale et sociale ».

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Multimédia

Agenda
décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

newsletter